Magazine Les plantes drainantes conseillées le plus souvent pour accompagner un régime amaigrissant permettent en réalité d’éliminer l’excès d’eau. À utiliser avec précaution

Le terme drainant ne repose sur aucun fondement scientifique : il fait référence à une fonction d’élimination. À défaut d’être prouvées, les vertus diurétiques des plantes reposent sur un usage, utile si vous êtes sujette à la rétention d’eau et à la cellulite. Mais pas pour éliminer les kilos superflus. Prendre les gélules, ou comprimés de plantes à visée drainante avec un grand verre d’eau, pendant 15 jours à un mois selon les plantes, afin de ne pas perdre dans les urines des minéraux essentiels (sodium, potassium) et à la longue, subir des chutes de tension, de la fatigue, ou des crampes.

Le frêne

Pourquoi ? L’activité diurétique serait liée à la présence de mannitol et de sels de potassium.

À quelle dose ? 400 mg en extrait sec, à raison d’une gélule de 200 mg matin et soir.

En infusion : 10 à 20 g de feuilles séchées dans 1 l d’eau bouillante, à boire sur la journée. En teinture mère : 5 à 15 gouttes par jour, en dehors des repas.

Pendant combien de temps ? La cure doit se limiter à deux semaines.

Le produit : teinture mère Bio Herbiolys, 50 ml, 11,65 €. En magasins bios, pharmacies et sur Internet.

La piloselle

Pourquoi ? Utilisée pour favoriser l’élimination rénale d’eau.

À quelle dose ? Deux gélules d’environ 200 mg d’extrait sec à prendre en dehors des repas.

En infusion : 5 à 10 g de plante entière séchée dans 1 l d’eau bouillante, une tasse le matin et une autre le midi, avant les repas.

Pendant combien de temps ? De 9 à 18 jours. Renouveler si nécessaire, après un mois de pause au minimum.

Le produit : Arkopharma Piloselle, 45 gélules, 7,50 €. Pharmacies et sur Internet.

L’Orthosiphon

Pourquoi ? L’effet serait dû aux sels de potassium de ses feuilles et sommités fleuries séchées.

À quelle dose ? Extrait de feuilles séchées, à prendre en deux gélules de 200 mg le matin et en fin d’après-midi.

En infusion : 6 à 12 g de plante séchée pour 1 l d’eau, en plusieurs prises sur la journée.

Pendant combien de temps ? Ne pas dépasser deux semaines.

À éviter si… Vous souffrez de troubles cardiaques ou de coliques néphrétiques.

Le produit : Elusanes Orthosiphon, boîte de 30 gélules de 200 mg, 5-7  €. En pharmacies et sur Internet.

La reine-des-prés

Pourquoi ? Cette plante est traditionnellement utilisée pour favoriser l’élimination rénale.

À quelle dose ? En infusion (sommités fleuries et feuilles séchées), à raison de 2 à 6 g par jour dans 1 l d’eau, à boire au long de la journée.

En extrait sec en gélules : 800 à 1 500 mg par jour au total, à prendre au moment des repas.

Pendant combien de temps ? Pas au-delà d’un mois.

À éviter si… Vous êtes allergique à l’aspirine.

Le produit : ampoules Reine-des-prés bio,

Super Diet, 10  €. En magasins bios, pharmacies et sur Internet.

La queue de cerise-griottier

Pourquoi ? Les queues du fruit de cet arbuste facilitent l’élimination rénale et augmentent les urines.

À quelle dose ? En gélules, 1,5 g sur la journée, en deux prises, une le matin, une le midi.

En décoction : pour 10 g de queues de cerise (fraîches ou séchées) dans 1/2 litre d’eau froide, boire jusqu’à 3 tasses par jour.

Pendant combien de temps ? Deux semaines.

À éviter si… Vous êtes sujet aux calculs urinaires.

Le produit : Queue de cerise Bio, La vie en herbe, Naturalia, sachet de 20 g, 3,95 €. Naturalia et sur Internet.

Les précautions

Toutes ces plantes sont contre-indiquées si vous êtes enceinte, allaitez ou souffrez de problèmes rénaux : elles sont susceptibles d’entraîner une suractivité fatigante pour un organe déjà fragilisé.