Magazine Choux de Bruxelles, épinards, cabillaud, lait… La liste des aliments que les enfants n’aiment pas est longue ! Que leur donner à la place pour qu’ils ne manquent ni de vitamines ni de minéraux ?

Soyez un exemple pour votre enfant ! Il est difficile de l’obliger à manger des légumes verts, du poisson ou à boire du lait, s’il ne vous voit jamais faire ! Alors, même si vous n’appréciez pas tout, faites comme lui, goûtez ! Commencez la diversification par les légumes entre 4 et 6 mois, plutôt que par les fruits qui seront toujours appréciés. Et passez à table en même temps que lui en lui proposant les mêmes aliments, en plus petite quantité.

Il déteste les légumes verts ? Proposez-lui une purée de maïs, de carotte ou de topinambour, une compote de mangue, un kiwi ou un kaki mixé, une banane.

Il refuse les crudités ? Par exemple, un kiwi à la coque le matin suffit à combler ses besoins en vitamine C. On peut aussi lui donner une compote de mangue crue ou de litchis.

Il ne boit pas de lait ? S’il n’y a que le lait qui est refusé, c’est facile de le remplacer par 2 petits-suisses, 1 Kiri, 1 Vache qui rit ou ½ yaourt qui apportent 100 mg de calcium. En revanche, s’il s’agit de l’ensemble des produits laitiers, cela se complique ! Les autres aliments en apportant peu : entre 30 et 50 mg aux 100 g pour la pulpe d’orange, la carotte cuite, le haricot vert ou le petit pois. Quant aux jus végétaux (de soja par exemple) enrichis en calcium, ils peuvent être proposés aux enfants de plus de 3 ans, mais pas aux plus petits car ils n’apportent pas tous les nutriments nécessaires. Enfin, les fruits oléagineux comme les noisettes et les amandes fournissent aussi du calcium mais il ne faut pas y être allergique. Proposez-lui des gratins de légumes avec une sauce béchamel, ajoutez dans ses purées et ses soupes un petit fromage fondu qui ne modifie pas trop le goût. Faites-lui des crêpes, des gaufres.