Magazine

Pour mieux comprendre la pression sociale dont sont victimes les femmes qui ne désirent pas d’enfants, nous avons interrogé Benoît Dardenne, professeur de psychologie sociale à l’Université de Liège.


Qu’est-ce que la pression sociale?

C’est ce qu’on croit être le regard des autres, ce qu’on croit que les gens autour de nous voudraient qu’on fasse, dise ou ressente.

Comment se manifeste-t-elle?

Cela peut-être sous la forme de remarques, de blagues, d’articles de journaux, de campagnes politiques où l’on privilégie plutôt le côté traditionaliste ou plutôt le côté libéral, les films ; tout l’environnement social qui, mis bout à bout, représente une ligne de conduite. Il n’est écrit nulle part que la femme ou l’homme doit se comporter de telle ou telle façon. Mais, dans la vie de tous les jours, il y a une trame qui nous indique comment les autres voudraient que l’on se comporte.

Donc tout dépend de l’environnement dans lequel on évolue.

(...)