Magazine

Le constructeur automobile se lance dans la beauté des ongles et des carrosseries en même temps. Une idée pas si bête mais qui fait le bad buzz tant la communication autour de cette nouveauté est sexiste et vieux-jeu.


C'est vrai que ce n'est pas bien malin... En lançant du vernis à ongles qui permet aussi de retoucher les petites griffes des carrosseries de Twingo, le constructeur automobile Renault a eu une idée étonnante mais inventive. Vendus 8, 90 euros et disponibles en 4 coloris, les " Twingo Nail Polish " sont des " vernis assortis à la couleur de votre Twingo qui permettent aussi de retoucher les rayures "

Le problème, c'est ce que le constructeur en a fait côté com'... Sur l'eshop de Renault, le vernis à ingles Twingo est disponible à la vente dans la rubrique "femme", catégorie "accessoire". Bien sûr que le vernis est un produit typiquement féminin mais le cantonner à cette rubrique quand il s'agit aussi de réparer les griffes et autres petits coups à la carrosserie, c'est gaffer !


Sur Twitter, les messages indignés ne se sont pas fait attendre. Le journal 20 minutes qui a contacté le service de presse à ce sujet s'est vu répondre : "Le vernis en tant que retoucheur de carrosserie n'est pas pensé à destination exclusive des femmes. L'objectif est avant tout de faciliter la vie de nos clients, qu'ils soient hommes ou femmes". Alors pourquoi le mettre dans la rubrique femmes ?

© Reporters

Deuxièmement, la campagne publicitaire (sur le web) qui est faite autour de ce vernis est d'un has-been confondant : une jeune femme (les bras chaergés de sacs post-shopping) se pâme sur le capot de sa voiture à l'idée d'assortir ses ongles à la couleur de sa voiture et de pouvoir en même temps faire des retouches aux griffes qui abiment cette même carrosserie. 

Il faut dire que le mix entre une pub pour un cosmétique mettant en scène une femme ET une voiture, c'était plutôt casse-gu... Renault, 4e constructeur auto mondial est bien tombé dans le piège du bon vieux marketing genré...

Encore un peu, elle sortait de son sac son Stabilo rose Neon... pour se faire une retouche rouge à lèvres !