Magazine

Enfin, presque pas besoin de sport...


On vous l'avoue, cette photo, c'est de la triche. Enfin, c'est plutôt Anna Victoria, professeure de fitness qui a fait cette confession sur Instagram.

Certes, elle passe de nombreuses heures par semaine à la salle de sport mais ce n'est pas pour autant qu'elle a des fesses aussi rebondies et une cambrure aussi prononcée que sur la photo. "Les angles, je vous dit", avoue-t-elle. Ces deux photos ont été prises à quelques minutes d'intervalle. Une sans artifices (où on voit déjà pourtant les fesses musclées de la jeune femme), l'autre après une pose très peu naturelle. On vous laisse deviner laquelle est laquelle.


"J'ai toujours été complexée par mes fesses. J'essayais toujours de porter des longues blouses pour les cacher. Une chose que j'ai aimée dans le fitness, c'est la possibilité de sculpter son corps MAIS il n'y a que quelques muscles que l'on peut sculpter ET vous devez vous cambrer pour le montrer. Beaucoup de photos que vous voyez sur Instagram montrent des cambrures de l'extrême. En vérité, le dos est tellement arqué que ça fait mal. Un autre truc : les culottes taille haute qui accentuent la taille fine et galbent les fesses. Il y a tellement de moyens pour faire paraître vos fesses 10 fois plus grosses sur Instagram qu'elles ne le sont dans la réalité. Et je le fais aussi. J'adore poser et admirer les "fesses d'Instagram" mais ce ne sont pas mes "vraies fesses"."

Tout le sport du monde ne vous sculptera donc pas des fesses aussi galbées mais ce n'est pas une raison pour quitter la salle en courant! Multiplier les séances de sport raffermira et musclera votre postérieur de façon bien plus durable (mais moins flagrante) qu'Instagram.