Magazine

À l’approche du 75e anniversaire du Jour le plus long, elles demeurent un atout majeur du tourisme en Normandie.

D’année en année, le souvenir du Débarquement du 6 juin 1944 se fait plus flou à mesure que la génération qui l’a vécu s’éteint peu à peu. Et pourtant, jamais le tourisme de mémoire ne s’est aussi bien porté dans cette région où l’immense bataille s’est déroulée, prélude à la Libération de l’Europe de l’Ouest.

L’an prochain, à l’occasion du 75e anniversaire, on attend d’ailleurs la toute grande foule avec sans doute la présence des présidents Trump et Macron. Ce sera la dernière grande date à laquelle assisteront les vétérans. Ils étaient encore plusieurs dizaines cette année, la plupart nonagénaires, à honorer l’événement. Plus toujours bon pied bon œil mais affichant une vitalité étonnante. À croire que d’avoir bravé la mort garantit une longue existence.