People Meghan Markle, tout le monde en parle, tout le monde dresse son portrait. Nous, on a compilé 10 anecdotes tantôt drôles tantôt surprenantes sur la future Duchesse de Sussex. C'est parti !


1. Elle ouvrait des boîtes à "Deal or no Deal"

Vous vous souvenez du jeu "A prendre ou à laisser?" Hé bien, Meghan a participé à sa version américaine de 2006 à 2007. Elle était chargée d'ouvrir la boîte lorsqu'un candidat la sélectionnait. Elle n'en garde toutefois pas un très bon souvenir.

"Je faisais cela pendant que j'auditionnais pour des rôles. Je suis passée d'un travail à l'ambassade américaine à Buenos Aires à un travail dans l'émission Deal. Je devais attendre, perchée sur des hauts talons, que quelqu'un choisisse ma boite afin que je puisse aller m'asseoir. Mais j'étais le pauvre numéro 24 que, je ne sais pour quelle raison, personne ne choisissait jamais", expliquait-elle dans Esquire.

A plusieurs reprises, Donald Trump est intervenu dans le jeu pour promouvoir sa télé-réalité "The Apprentice". Selon plusieurs sources, il avait l'habitude de donner sa carte aux filles qui tenaient les boîtes pour les inviter à jouer au golf avec lui. Meghan a été l'une des seules à ne pas accepter son invitation.



2. Harry et Meghan sont... cousins

Des généalogistes se sont amusés à analyser l'arbre généalogique des tourtereaux. En remontant 15 générations en arrière, ils se sont rendus compte qu'Harry et Meghan avaient un ancêtre commun : Ralph Bowes. Cet Anglais né en 1480 avait le titre de "High Sheriff" et était responsable du maintien de la loi dans le comté de Durham.


3. Elle utilisait des noms de code sur le tournage de Suits pour parler d'Harry

Meghan Markle n'a, semble-t-il, pas su tenir sa langue à propos de sa relation avec le prince Harry. Sur le tournage de la série Suits dans laquelle elle campait Rachel Zane, elle s'est laissé aller à quelques confidences. Wendell Pierce, qui incarnait le père de Meghan dans la série, a avoué que parfois ils discutaient de sa relation avec Harry, mais toujours avec des noms de code. "Comment vas-tu?" "Oh, je vais à Londres, je viens de Londres", répondait-elle. Très peu de gens étaient dans la confidence mais Wendell Pierce en faisait partie.


4. Elle a trouvé un travail grâce à sa belle écriture

Avant de décrocher l'un des rôles principaux de Suits, Meghan Markle a enchaîné les petits boulots. Elle a travaillé comme "calligraphe" et a notamment réalisé les cartons d'invitation pour le mariage de Robin Thicke. Elle a également travaillé pour Dolce & Gabbana. Autrement dit, elle écrivait à la main les cartons d'invitation envoyés par la marque aux stars. Déjà à l'école, elle était applaudie par ses professeurs pour sa jolie écriture. Preuve que la roue tourne, il y a fort à parier que la marque lui enverra maintenant des invitations écrites par d'autres au vu de son nouveau statut !



5. Ni elle ni Harry ne portent leurs vrais prénoms

Meghan est le deuxième prénom de l'actrice qui s'appelle en réalité... Rachel (comme son personnage dans Suits). Harry, lui, s'appelait Henry à la naissance.


6. Elle aurait pu faire carrière en politique... ou être James Bond Girl

Si elle n'avait pas épousé le prince Harry, quel tournant aurait pris sa carrière? Selon The Sun, elle aurait pu obtenir un rôle qui aurait changé sa vie. Celui de James Bond Girl ! Le journal affirme en effet que son nom faisait partie d'une short-list avec celui de quatre autres femmes pressenties pour jouer aux côtés de l'agent secret. "Meghan correspondait au rôle. Elle est glamour et sexy, et c'est une bonne actrice. Ces dernières années, les rôles ont été confiés à des étoiles montantes. Et Meghan en était une avant d'épouser le prince Harry", a expliqué une source anonyme. De plus, les casteurs recherchaient apparemment une jeune femme "américaine ou canadienne". Et quand on sait que Meghan est née à Los Angeles et a passé des années à Toronto pour le tournage de Suits, on imagine qu'elle correspondait parfaitement aux critères.

En revanche, si sa carrière d'actrice s'était arrêtée net, Meghan Markle aurait sans doute tenté sa chance en politique. En effet, elle hésitait entre ces deux orientations au moment de choisir son futur métier. Comme vous avez pu l'apprendre ci-dessus, Meghan a travaillé quelques mois à l'ambassade de Buenos Aires en Argentine. Et elle avait tout à fait les capacités pour continuer sur cette voie.


7. Elle aurait renvoyé son alliance à son ex-mari par la poste

Dans le livre "Meghan : A Holly­wood Prin­cess" écrit par Andrew Morton, le biographe de Lady Diana, on apprend que Meghan Markle aurait "officialisé" sa rupture avec son ex-mari Trevor Engelson, en lui envoyant son alliance par la poste.

Pour rappel, l'ex couple a divorcé en 2013, deux ans après leur mariage. La raison? Trevor est resté à Los Angeles tandis que Meghan avait quitté sa ville natale pour Toronto à cause du tournage de Suits. "Elle est devenue indépendante. Elle avait un salaire fixe, elle s'est fait de nouveaux amis sur le tournage et en dehors. Elle n'était plus dépendante des connexions de son mari", peut-on lire dans ce livre.



8. Elle a toujours été féministe

Toute petite déjà, Meghan Markle ne pouvait cautionner le sexisme. "Quand j'ai vu une publicité sexiste pour du liquide vaisselle, j'ai écrit une lettre à Procter & Gamble, Hillary Clinton et Linda Ellerbee, une présentatrice de Nickelodeon. Linda m'a répondu et a envoyé une caméra chez moi pour me rencontrer. Et devinez quoi? Ils ont changé la publicité", expliquait-elle à Glamour. 

© dr


9. Meghan Markle a des problèmes de famille

Si elle est toujours proche de ses parents divorcés Tom Markle et Doria Ragland, il n'en est pas de même avec les autres membres de sa famille. Les autres membres de la future belle-famille royale ont en effet été bannis de la célébration nuptiale au château de Windsor en raison de leurs frasques: déclarations au vitriol, beuveries et même une arrestation.

Samantha, la demi-soeur de Meghan, n'a eu de cesse de s'en prendre à elle au cours des derniers mois tandis que son demi-frère Tom Jr. a envoyé une lettre au prince Harry pour lui demander d'annuler le mariage.

Ambiance...


10. Elle a un surnom très nature

Sa mère, Doria, l'appelle très souvent "Flower" (fleur, en français). En revanche, elle a d'autres surnoms plus classiques comme "Meg" (que lui donne le prince Harry) ou encore "Nutmeg".