People Elle n’arrivait plus à payer les frais de justice dans son combat contre Harvey Weinstein

L’histoire, pour le moins choquante, suscite énormément d’indignation. En janvier dernier, Rose McGowan, qui fut parmi les premières femmes courageuses à dévoiler les agissements d’Harvey Weinstein, révélait être obligée de vendre sa maison pour faire face "aux frais de justice pour lutter contre le monstre", sans préciser la nature de l’action intentée contre elle par l’ancien magnat du cinéma.

Aujourd’hui, l’actrice de 44 ans a effectivement fait ses adieux à sa propriété, vendue près de 2 millions $. Elle a posté une vidéo la montrant en train de faire ses dernières caisses. "Goddamnit, je ne voulais pas pleurer, je voulais me montrer pleine d’entrain, y déclare-t-elle, en larmes. Tout va bien se passer, n’est-ce pas ? Je pars à l’aventure. Il faut le prendre comme ça. Une nouvelle vie commence, baby girl. Au revoir, maison. Merci. Je t’aime."

Quelques instants plus tard, elle poursuit son explication : "Je sais que cela peut paraître idiot de s’attacher à une maison, mais pour moi, les maisons ont toujours constitué ma seule protection contre un monde effrayant. La quitter, c’est comme s’en aller du nid, d’une certaine manière. C’est dur."

Pendant ce temps, avec le parrain qui l’a accompagné pendant sa cure de désintoxication sexuelle, Harvey Weinstein occupe tranquillement un appartement de 150 m2, à Scottsdale, dans l’Arizona.

© REPORTERS / Mega