People L'actrice et réalisatrice américaine était particulièrement heureuse de remettre à Agnès Varda un Oscar d'honneur le 11 novembre dernier pour couronner l'ensemble de son oeuvre.


A 89 ans, Agnès Varda connaît une grande première : elle est la première réalisatrice au monde à recevoir un Oscar d'honneur pour honorer sa carrière et ses films. Elle succède à Greta Garbo ou encore Lauren Bacall et rejoint le cercle fermé et masculin des cinq personnalités françaises récompensées jusqu'ici : Jean-Claude Carrière, Henri Langlois, Jean Renoir, Maurice Chevalier et Charles Boyer.

« C'est un immense honneur pour cette très grande artiste, à la fois cinéaste, photographe et plasticienne », s'est réjouit Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée.

C'est son cinéma novateur et avant-gardiste qui a su inspirer tous les réalisateurs de la Nouvelle Vague française qui a contribué à l'obtention de cette récompense prestigieuse. Elle a aussi inspiré Angelina Jolie, particulièrement souriante et heureuse de remettre le pris à une réalisatrice qu'elle admire.

Leur entrée devant les spectateurs était adorable : les deux femmes sont arrivées sur scène en dansant sur la scène du Ray Dolby Theater sur Hollywood Boulevard à Los Angeles. Et Agnès Varda a achevé de conquérir les coeurs de l'assemblée si besoin était avec son petit discours à l'accent so frenchy...

© Reporters