People

L'acteur avoue ne plus avoir de contact avec sa fille unique depuis 20 ans et ne pas s'en préoccuper...


À l’écran, Anthony Hopkins s’est imposé, sans conteste depuis Le Silence des agneaux, comme un des acteurs les plus impressionnants de sa génération. Avec un penchant marqué pour les vieillards acariâtres ou les hommes de pouvoir habitués à réagir de manière glaciale.

Des rôles qui ne tiennent peut-être pas tant que cela de la composition, si l’on en croit ses dernières déclarations à la BBC. L’acteur de 80 ans, qui traîne derrière lui une réputation épouvantable aux interviews, a surpris en déclarant ne pas savoir s’il avait des petits-enfants ! "Est-ce que je suis grand-père ? Je ne sais pas et je m’en fiche complètement", a-t-il répondu.

Anthony Hopkins n’a pourtant qu’une seule fille, Abigail, aujourd’hui âgée de 48 ans, mais il ne l’a plus vue depuis deux décennies. "Les gens se quittent, les familles se disloquent et, vous savez, chacun vit sa vie. Chacun fait ses choix. Cela m’importe peu. C’est froid. Parce que la vie est froide."

Et de clore le sujet en faisant référence à Shakespeare : "Les enfants n’aiment pas leur père, vous n’êtes pas obligé de vous aimer."

Très en forme, l’inoubliable Hannibal le cannibale a aussi qualifié Hollywood de "toxique". "Regardez comme les gens pensent y avoir droit à ceci ou cela. Ils ne sont entourés que de béni-oui-oui. Les ‘Mon chéri’ et les baisers sur la joue, je ne les supporte plus. Il y a tant d’hypocrisie là-dedans."

Un nouvel élément à ajouter au dossier de tous ceux qui croient que la célébrité rend heureux.