People

C’était un beau roman, c’était une belle histoire… L’inoubliable refrain de Michel Fugain prend un coup de vieux dans le Namurois : Armelle Gysen, l’animatrice-productrice emblématique de la RTBF, devenue comtesse par son mariage voilà quatre ans avec le comte Frédéric d’Aspremont Lynden et qui a donné, avec son époux, une nouvelle jeunesse au château de Ry, vit des instants douloureux. Elle se protège encore loin de la lumière mais la réalité est là : son histoire d’amour s’est brisée. 

Et, dans son cas, ce n’est pas qu’un chapitre de vie : après avoir longtemps cherché le bonheur – notamment celui de devenir maman, magie de la vie qui se refusait obstinément à elle –, après avoir connu la tragédie personnelle avec la mort de son premier mari, le chanteur Jeff Bodart, cette femme remarquable pensait avoir enfin mangé son pain noir. Mais elle ne renonce pas pour ses deux fils, Gatien (4 ans) et Douglas (2 ans), comme un signal fort à donner à toutes les femmes en souffrance.

 A lire dans Paris Match ce jeudi.

© DR