People

L'ex-star du X, Clara Morgane, embrasse une carrière de chanteuse et d'animatrice

SILLY À 27 ans, la pulpeuse Clara Morgane s'assagit et tourne définitivement le dos au porno ! De passage ce week-end en Belgique où l'ex-star du X hexagonal était la tête d'affiche avec le rappeur Tunisian (ex-Snipper) d'une méga-party à Silly, elle nous a accordé une interview express juste avant son mini- concert.

La sexy girl confirme son départ de Canal+ où, depuis 2001, elle faisait exploser les audiences en présentant le Journal du hard, pour se consacrer à d'autres aventures télévisuelles et à sa carrière musicale. Avec Déclarations, 1er album ultra-dansant aux accents R&B sorti en 2007 sur le label Columbia (Sony - BMG), la belle et sulfureuse Marseillaise - de son vrai nom Emmanuelle Aurélie Munos - se révèle une insatiable... touche-à-tout !

Comment est née cette passion pour la chanson ?

"L'envie tout simplement. Depuis toujours, c'est elle qui dicte mes choix. D'où peut-être ce parcours atypique qui est le mien. Il y a un peu plus d'un an, j'ai eu la chance de signer avec une des plus grandes maisons de disques en France. C'est un rêve de petite fille qui s'est matérialisé. Le label m'a laissé carte blanche pour concevoir un album qui soit à mon image, en phase avec mes goûts musicaux tout en incluant mes propres textes. Toute petite, j'adorais déjà chanter et surtout écrire des histoires. Je serai bientôt à l'affiche d'une scène parisienne dans une sorte de revue. Je nourris aussi des projets de théâtre."

Pourquoi cette reprise des Rita Mitsouko ?

"Je suis une fan inconditionnelle des Rita Mitsouko. Malgré la disparition de Fred Chichin, on écoutera encore leurs chansons dans 20 ans. Si j'ai choisi de reprendre Andy, c'est parce qu'il s'agit d'un morceau très entraînant et festif qui correspondait assez bien au ton général de l'album."

L'album Déclarations aura-t-il un successeur ?

"Oui, ce n'est plus un secret. L'expérience du premier opus a vraiment été trop géniale. J'ai déjà quelques titres en boîte pour le prochain album qui sortira courant 2009. Celui-ci me ressemblera autant que le premier mais sera différent. Il sera toujours conçu pour les dancefloors avec des beats beaucoup plus électro."

La TV, le cinéma, la radio, la mode, la photo. On a l'impression que tout ce que vous touchez se transforme en or...

"Merci pour le compliment. Non, je crois que j'ai énormément de chance de vivre de mes passions. Je ne vais pas me plaindre, je suis une privilégiée. Quand j'entreprends quelque chose, c'est à 200 %. Je suis perfectionniste mais sans jamais me prendre au sérieux. Je ne calcule rien. Pour moi, le travail est avant tout une source d'énergie et de créativité. Pour l'instant, je m'éclate en bossant, c'est le pied !"

Le journal du hard sur Canal+, c'est donc bien fini ?

"Mes agendas devenaient inconciliables. J'arrive à un âge où il faut pouvoir se remettre en question et se remotiver sur de nouveaux projets. Il se fait que NRJ12, la chaîne de la TNT, m'a récemment proposé d'animer une nouvelle émission baptisée Tellement People. Chaque semaine, depuis Los Angeles et ses lieux mythiques, je parcours l'actualité des stars internationales.

Vous avez aussi présenté une émission sur le poker, sur la même chaîne... "Oui, depuis Las Vegas, le NRJ Poker Star, un show-réalité dont les acteurs sont des joueurs de poker. Sinon, je garde ma rubrique dans le magazine FHM, la conception de mes calendriers, sans parler de ma ligne de lingerie Clara M dont je suis en train de dessiner la nouvelle collection. Après les 7 péchés capitaux, celle-ci s'intitulera Chocking princess. Les femmes d'aujourd'hui sont à la fois des princesses qui aiment se faire cajoler tout en revendiquant leur indépendance et leur personnalité en portant des sous-vêtements audacieux."

Quel regard portez-vous sur vos débuts dans le cinéma porno ?

"Dans la vie, il ne faut jamais rien regretter. Je ne renie pas cette période qui fait partie intégrante de ma vie mais j'ai tourné la page. Je n'ai aucune honte à en parler. Le fait de me lancer à 19 ans dans le X m'a permis de m'affirmer et de m'exprimer par rapport à l'éducation rigoriste que j'ai reçue. C'est en réaction à cela si j'ai accepté de tourner ce genre de films."



© La Dernière Heure 2008