People Clovis Cornillac a réalisé avec Belle et Sébastien 3 "un film pour enfants… qui n’est pas uniquement pour enfants."

Sa carte d’identité en atteste : depuis le 16 août dernier, Clovis Cornillac fait partie du club des quinquagénaires. Mais dans sa tête, il est resté un garnement malicieux, amoureux des défis, toujours prêts à se lancer sur les chemins qu’on lui déconseille d’emprunter. Comme celui qui l’a amené derrière la caméra du dernier volet de la trilogie Belle et Sébastien, trois ans après sa première réalisation, Un peu, beaucoup, aveuglément.