People Un livre, qui sortira bientôt en Grande-Bretagne, affirme que Lady Di était violente avec son mari.

Ce n’était un secret pour personne : entre Lady Di et son époux, le prince Charles, ce n’était pas l’amour fou ("La lune de miel était le meilleur moment pour rattraper mon sommeil", avait notamment écrit la princesse dans une lettre datant de 1981). Le quotidien Mirror nous surprend toutefois en évoquant les passages d’un livre, qui paraîtra bientôt en Grande Bretagne, avançant que la princesse Diana avait quelques fois été violente avec son ancien mari. "Elle a frappé le prince Charles sur la tête alors que ce dernier s’était agenouillé devant son lit pour prier", raconte le bouquin.

Ces informations, qui confirment celles sorties quelques jours plus tôt par le magazine américain Vanity Fair, provoquent une onde de choc chez les internautes. La plupart d’entre eux défendent la défunte princesse. "Elle a eu raison avec tout ce qu’il lui a fait subir, une horreur cet homme", "Elle n’a pas tapé assez fort. Elle aurait dû le laisser KO. Pauvre sale type" ou encore "En même temps quand tu sais que ton mari te trompe et qu’après tu le vois prier le bon Dieu, ça ne peut que te donner la colère !!!! RIP lady", tels sont les commentaires que l’on peut lire depuis peu sur les réseaux sociaux.

Comme quoi, vingt ans après sa mort, Diana Spencer, alias Lady Di, a conservé la sympathie qu’elle suscitait déjà de son vivant.