People Depuis les révélations sur Harvey Weinstein, beaucoup de stars féminines du cinéma révèlent sur les réseaux sociaux et lors d'interviews le calvaire qu'elles ont subi. C'est notamment le cas d'Ellen Page, l'une des actrices des films X-Men.

"Tu devrais la baiser pour qu'elle réalise qu'elle est gay." C'est clair, la phrase ne fait pas sourire. Ou du moins si, mais seulement l'homme qui l'a prononcée à savoir, Brett Ratner, un célèbre producteur et réalisateur américain.

Malheureusement, cette remarque n'est pas isolée. En effet, l'actrice avoue avoir vécu un calvaire sur le tournage du film "X-Men: L'affrontement final". Brett Ratner l'aurait harcelée et révélé son homosexualité sur le plateau alors qu'elle n'avait que 18 ans. "Je savais que j'étais gay, mais je ne savais pas, pour ainsi dire. Je me sentais violée quand cela est arrivé."

© AP

Ce n'est toutefois pas la première plainte reçue à l'encontre du producteur. Il est en effet accusé de violence sexuelle par six femmes, dont Natasha Henstridge (Mon voisin le tueur) et Olivia Munn (X-Men: Apocalypse).

Dans ce même post Facebook, la jeune femme accuse également un cinéaste anonyme de l'avoir "caressée". "Quand j'avais seize ans, un directeur m'a emmené dîner (une obligation professionnelle et très commune)", écrit-elle. "Il a caressé ma jambe sous la table (...) J'ai eu la chance de m'échapper de cette situation. Une personnalité pour qui je travaillais avait l'intention de m'exploiter physiquement", expllique-t-elle.

Ellen Page regrette également d'avoir tourné avec Woody Allen, accusé d'avoir agressé sexuellement sa fille adoptive Dylan Farrow. "La plus grosse erreur de ma carrière. J'ai honte." Elle ajoute : "Je devais encore trouver ma voie et je n'étais pas encore la personne que je suis maintenant. J'étais sous la pression parce que bien sûr, il faut dire 'oui' quand Woody Allen vous veut dans son film".