People

Jusqu’au 9 janvier prochain, jour de l’élection diffusée en direct sur AB3, découvrons nos 30 finalistes à Miss Belgique 2016. Aujourd’hui, Emilie Mauléon. SMS MB17 au 6665.

"Mon but est de profiter à fond et surtout, de rester moi-même, lance cette Miss Namur de 19 ans dont la maman a terminé première dauphine de Miss Belgique en 1990. Telle mère, telle fille ? "Elle ne savait pas que je m’étais inscrite dans son dos, sourit la jeune fille - aux allures de Laura Beyne (Miss Belgique 2012 et speakerine sur RTL-TVi) - originaire d’Erpent. Mais elle m’en a toujours parlé comme d’une superbe expérience et d’un excellent souvenir. Je me suis donc dit, pourquoi pas moi ?"

Après l’élection, il y a 25 ans, sa maman a d’ailleurs fait une carrière de mannequin pendant plus de 10 ans et a aussi été élue Miss Globe. "Je ne suis pas sûre d’y arriver (elle est pourtant souvent citée comme favorite côté francophone NdlR) mais j’ai envie de faire comme elle", explique cette miss exotique (surnommée Beyoncé par ses congénères de par son déhanché et ses origines congolaises) qui a déjà participé au concours de Top Model Belgium. Étudiante en deuxième année de marketing dans une haute école namuroise (IESN), Emilie Mauléon partage aussi la vie de Christopher (dit Tito) Degeest, médian du club de football de Loyers depuis plusieurs années. Normal quand on a un papa (Philippe Mauléon) qui est un ancien joueur de Namur et ex-coach de Meux.

Hobbies ? "Le tennis, je suis classée C15-3. Depuis, toute petite, j’aime me retrouver face à moi-même. Sinon la mode et voir mes amis !"

Qualité ? "Naturelle et je ne suis jamais déçue, je suis toujours contente d’être là ou de ce qui m’arrive. Même si je fais des efforts en néerlandais car c’est important en Belgique."

Défaut ? "Assez râleuse, j’avoue (sourires). Une seule personne m’a dit que je n’étais pas souriante d’ailleurs… peste-t-elle un peu. Je suis plutôt râleuse oui, enfin, c’est peut-être de famille (sourires) !"

Une bonne Miss Belgique, selon elle ? "Au-delà du fait d’être sympathique, souriante et au grand cœur, c’est l’intelligence plus que l’apparence qui prime selon moi."