People Avant même l'élection d'Emmanuel Macron, les observateurs avaient remarqué le rôle important que Brigitte tenait auprès de son mari. En effet, elle était très active dans sa campagne et était systématiquement à ses côtés lors des événements importants. Le futur coupe présidentiel l'avait d'ailleurs annoncé : il était hors de question pour eux que Brigitte soit une première dame passive. Emmanuel Macron avait même promis d'accorder un statut officiel de "première dame" à sa femme. 

Pour que Brigitte puisse être à ses côtés en toute occasion, le président a été un pas plus loin et a fait modifier le protocole de l'Elysée, a révélé Stéphane Bern dans une interview accordée à Vanity Fair. De cette façon, une place assise est toujours réservée à côté d'Emmanuel Macron afin que Brigitte puisse s'y installer. Une preuve que le président ne veut pas être séparé de sa femme, même une seconde. 

Stéphane Bern sait de quoi il parle puisqu'il est extrêmement proche du couple présidentiel et surtout de Brigitte pour laquelle il a eu un véritable coup de coeur amical. Une rencontre à laquelle Emmanuel Macron n'est d'ailleurs pas étranger. En effet, en 2015, Stéphane Bern a failli écraser Emmanuel Macron en sortant du palais du Luxembourg. " Je me suis aussitôt excusé", a raconté l'animateur. Mais Emmanuel Macron y a surtout vu une bonne occasion de faire plaisir à sa femme, fan de l'émission Secrets d'histoire présentée par le principal intéressé. "Il m'a dit : 'ma femme est fan de vos émissions, voyons-nous un soir et donnez-moi votre numéro'". C'était le début d'une belle amitié.