People
Après Julianna Margulies, c'est au tour de Portia de Rossi de décrire sa rencontre particulièrement choquante avec Steven Seagal. 

C'est sur Twitter que s'est exprimée l'actrice Portia de Rossi, également connue pour avoir joué dans Ally McBeal et Scandal. "Ma dernière audition pour un film de Steven Seagal a eu lieu dans son bureau." Et c'est là que la situation a dégénéré. "Il m'a dit à quel point il était important d'avoir une alchimie à l'écran pendant qu'il s'asseyait et baissait la braguette de son pantalon de cuir". La jeune femme explique s'être alors enfuie et avoir contacté son agent. Et la chose la plus troublante dans cette histoire, c'est la réponse de celui-ci : "Bien, j'ignorais qu'il n'était pas ton type". Preuve une nouvelle fois que le harcèlement sexuel était monnaie courante dans le monde du cinéma.

C'est la deuxième femme à témoigner du comportement embarassant de Steven Seagal. Plusieurs jours auparavant, Julianna Margulies, héroïne de la série The Good Wife, avait raconté s'être retrouvée piégée dans la chambre de l'acteur producteur. "Steven était seul et il m'a montré qu'il avait un flingue, alors que je n'en avais jamais vu en vrai", avait-elle expliqué dans une interview à la radio Sirius XM. "J'en suis sortie indemne. Je n'ai jamais été agressée ou violée. Je ne sais pas comment j'ai fait pour sortir de cette chambre".

De nouvelles accusations qui pourraient peut-être mener l'acteur producteur en justice.