People

L’actualité de l’acteur américain est plus que mouvementée.


La tempête (médiatique) aura-t-elle raison de lui ? À 55 ans, Johnny Depp, l’un des meilleurs acteurs de sa génération, ne doit plus savoir où donner de la tête. Car quand l’horizon semble s’éclaircir, la houle n’est jamais loin…

Un procès à 25 millions de dollars et un accord à l'amiable

À la fin du mois de juillet, Johnny Depp enterrait la hache de guerre. Le procès retentissant qui l’opposait à ses anciens managers - qu’il accusait d’avoir ruiné - prenait fin. Robin Baum, le porte-parole du Pirate des Caraïbes a affirmé qu’un accord à l’amiable avait été trouvé entre les deux parties. « Cette plainte et l’accord qui en découle démontrent une nouvelle fois que Johnny est déterminé à prendre des mesures fermes pour protéger sa réputation personnelle et artistique dans l’intérêt de sa famille et de sa carrière », a-t-il déclaré.

Son prochain film déprogrammé

On pourrait croire qu’une bonne nouvelle ne vient jamais seule. Mais Johnny Depp n'a pas vraiment eu le temps de savourer : il est de nouveau pris dans la tourmente. City of Lies, son prochain long-métrage très attendu - il y enquête sur la mort du rappeur Notorious B.I.G. – vient d’être déprogrammé. Sans plus d’explication. Et il semblerait que ce soit bien l’une des frasques de l’acteur qui en soit à l’origine. En effet, un régisseur a porté plainte contre lui pour coups et blessures.


Clap de fin ?

Les faits remontent au mois d’avril dernier. Gregg Brooks aurait été frappé par Johnny Depp deux fois, au niveau de la cage thoracique. Ce dernier, passablement éméché, n’aurait pas supporté que le régisseur lui dise quoi faire. Après les coups, il lui aurait ensuite proposé 100 000 dollars… pour le frapper en retour. Après l’incident, Brooks se serait fait mettre à la porte. Et City of Lies risque bien de rester dans les cartons.

Johnny Depp parviendra-t-il à rester à l’affiche des Animaux Fantastiques 2, dont la sortie est prévue en novembre prochain ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite.