People Johnny Depp n’est pas le seul, loin de là, à multiplier les achats extravagants.

Le procès qui oppose Johnny Depp et sa société de gestion a mis en lumière une réalité que l’on croyait disparue depuis longtemps : les stars vivent toujours comme au temps de l’âge d’or d’H

ollywood, en multipliant les extravagances hors de prix pendant que leurs fans sont confrontés à la crise, au chômage et aux économies forcées.

Non contente de révéler que l’acteur, dont le compte en banque a vu défiler 680 millions de dollars tout au long de sa carrière, serait endetté à hauteur de 40 millions, The Management Group a aussi levé le voile sur quelques dépenses pharaoniques de Johnny Depp. Comme un yacht à 18 millions $, une île privée à 3,6 millions $, un canon à 3 millions $ pour disperser les cendres d’Hunter S. Thompson, ou 450.000 $ de salaires mensuels pour un staff de quarante personnes.

Mais le Pirate des Caraïbes n’est pas le seul à avoir dilapidé sa fortune dans des dépenses somptuaires. À l’époque où elle était l’actrice la mieux payée de la planète, avec un million de $ pour Cléopâtre, Richard Burton a acheté à Liz Taylor un diamant de 1,1 million $, tellement lourd qu’elle devait le porter au bout d’un collier.

Pour sa part , au lieu d’offrir une bague, Tom Cruise a trouvé un cadeau de mariage plus original en épousant Katie Holmes : un petit avion privé pour la bagatelle de 20 millions $. Quant à Brad Pitt et Angelina Jolie, du temps où ils formaient le couple le plus célèbre de la planète, ils ont dépensé 60 millions $ pour un château en France et 40 millions $ pour une propriété en Italie.

Enfin, le créateur de Star Wars, George Lucas, s’est constitué une collection d’art moderne estimée à 600 millions $.

D’évidence, dans le petit monde richissime du show-biz américain, il n’est même pas nécessaire d’aimer pour ne pas compter...

50 millions $ pour faire l’effort de déménager

Même pour le milliardaire James Packer, le train de vie de Mariah Carey n’était pas soutenable. Pour faire l’effort de venir vivre à Los Angeles, elle lui aurait demandé une petite récompense de 50 millions $ (en plus d’une villa d’après certains proches). Il faut dire qu’elle a des frais. Tous les mois, elle dépense 100.000 $ en fleurs exotiques, 45.000 $ en soins aquatiques de bien-être pour ses chiens (qui voyagent en première classe) ou un million $ pour l’entretien et le personnel de son yacht. Une vraie diva.

Un crâne de T-Rex pour Nicolas Cage

Son goût pour les châteaux (il y a moins onéreux comme collection…) a amené Nicolas Cage à la banqueroute. Et au tournage de navets pour rembourser ses dettes. Mais l’argent ne lui brûlait pas les doigts que pour les vieilles pierres. Il a payé 7 millions $ une île, 20 millions $ un yacht et même 270.000 $ pour un crâne de T-Rex que convoitait Leonardo Di Caprio.

Esprit, es-tu là ?

Se définissant elle-même comme "une personne très spirituelle", Lady Gaga a payé 47.000 $ un appareil destiné à détecter les esprits. Autant dire qu’il ne doit pas fonctionner souvent…

613.000 $ pour des toilettes en or

En février 2016, Kanye West reconnaissait publiquement avoir "53 millions de dettes personnelles". Une somme astronomique qui s’explique notamment par l’achat de propriétés d’une valeur de 35 millions $, des toilettes en or pour 613.000 $, des lits d’une valeur de 750.000 $ ou des fleurs pour Kim Kardashian (140.000 $ tous les ans…). Mais le plus fou reste la réplique de la Chapelle Sixtine sur le plafond de la salle à manger d’un appartement, avec une petite modification : il y incarne un ange. Dont coût : 350.000 $.

Chère histoire d’amour

Avec une fortune estimée à 770 millions $, les Beckham peuvent sans trop de souci s’adonner à leur hobby, à savoir l’achat d’œuvres d’art sur le thème de l’amour. Résultat : une petite collection estimée désormais à 33 millions $. L’équivalent d’une trentaine de gros lots au Lotto pour le commun des mortels…