People La comédienne s'est confiée sur ce défaut qui ne la quitte pas.

À la voir assurer sur tapis rouge, on se dirait que rien ne peut arrêter Julie Gayet. Sauf qu'en réalité, l'actrice peut se révéler être une "vraie catastrophe ambulante". Un aveu sorti à Paris Capitale."Je suis la fille la plus distraite et la plus maladroite de la terre", explique-t-elle. "Une catastrophe ambulante qui se situe entre Pierre Richard et Buster Keaton."

Et quoi de mieux qu'une anecdote pour illustrer ses propos... "À l'issue d'un dîner chic dans un restaurant de Berlin, j'entraîne malencontreusement la nappe et toute la vaisselle qui s'écrase au sol avec fracas devant les convives atterrés." Gloups, effectivement, voilà qui "la fout mal"...

Et pourtant, malgré ce défaut, la compagne de François Hollande a réussi à tracer sa route dans un milieu hyper concurrentiel... sans l'aide de ses parents, qui ne souhaitaient guère la voir tenter de percer dans le milieu artistique. "Pour vivre et payer mes cours de théâtre, j'étais serveuse dans des restaurants, j'ai même fini comme responsable d'un fast-food", a déclaré celle qui aurait dû entrer à Sciences Po. 

Gaffeuse, peut-être, mais surtout volontaire et tenace, Julie !