People

Un jour, lorsqu'il sera roi, il pourra honorer cette promesse...

Il y a bientôt 20 ans, à 15 ans, le prince William perdait sa maman, Diana Spencer, dans un accident tragique. Quelques mois avant, il lui offrait une jolie promesse, écoutant sa détresse face aux conséquences de son divorce avec le prince Charles. Lady Diana perdait son titre d'Altesse royale et par conséquent tous ses liens avec la famille royale, y compris ses deux enfants. C'est Paul Burrell, l'ancien majordome de la princesse de Galles qui confie dans son livre A royal Duty ce que le fils aîné a glissé à l'oreille de sa mère : "Elle m'a dit qu'il s'était assis en face d'elle un soir, alors qu'elle était angoissée au sujet de sa perte de titre royal. Il a mis ses bras autour d'elle, et lui a dit 'Ne t'inquiète pas maman, je te rendrai ces titres lorsque je deviendrai roi", raconte-t-il.

Vingt ans plus tard, William ne cesse de penser à sa mère disparue. Diana est toujours à ses côtés, elle l'inspire dans sa vie d'adulte. Il ne fait aucun doute qu'il respectera cette promesse une fois la couronne d'Angleterre posée sur sa tête. De son côté, son petit frère, le prince Harry, a récemment confié au Telegraph avoir été plongé dans un chaos total durant deux ans après le drame. Il a suivi une thérapie pour sortir de ce tourment.