People Hormis Rania de Jordanie, les épouses de monarques n’ont pas de site spécifique.

La démarche n’est pas habituelle et mérite donc d’être soulignée.

La Cour grand-ducale luxembourgeoise a annoncé que la grande-duchesse Maria Teresa avait désormais son propre site internet www.grande-duchesse.lu en marge du site officiel de la Cour.

Hormis la reine Rania de Jordanie, les épouses de monarques n’ont pas de site spécifique, le tout étant regroupé sur le site officiel des Cours respectives. L’objectif de ce site est de mettre en exergue l’engagement de longue date de la grande-duchesse Maria Teresa au sein de l’Unicef, l’Unesco, la Fondation du couple grand-ducale mais aussi de thèmes tels que l’autisme, la dyslexie, le handicap, les réfugiés et les violences sexuelles.

Titulaire d’une licence en Sciences Politiques de l’université de Genève où elle rencontra son époux, Maria Teresa a toujours été très engagée sur le terrain depuis son mariage de conte de fées le jour de la Saint-Valentin 1981.

Cependant, on note un regain d’investissement de la grande-duchesse ces dernières années sur des sujets clairement très sensibles comme les violences sexuelles.

Ce n’est donc pas un hasard si la grande-duchesse avait reçu à Luxembourg le docteur Denis Mukwege et Nadia Murad qui sont tous les deux lauréats du prix Nobel de la paix 2018.

Maria Teresa a mis en place la tenue du forum Stand Rise Up - Pour en finir avec les violences sexuelles dans les zones sensibles qui aura lieu les 26 et 27 mars. L’un des intervenants ne sera autre que le docteur Mukwege dont le travail au Congo auprès des femmes est connu de tous.

On se rappellera aussi avec quelles chaleur et affection Maria Teresa avait reçu la jeune Nadia Murad, victime sexuelle yézidie de l’EL.

Sur sa lancée, Maria Teresa s’est rendue en visite humanitaire au Liban pour se rendre compte sur le terrain des difficultés des réfugiés et des autorités libanaises. Sur un ton plus léger, le site permet aussi de découvrir des photos issues de son album de famille et ses passions que sont l’architecture (la grande-duchesse joue parfois les guides au palais), le jardinage et les décorations florales qu’elle supervise de près lors des dîners officiels.