People

Huguette Clerc avait 88 ans. Elle était en vacances avec son fils

ST-BARTHÉLEMY Johnny Hallyday est orphelin ! Sa mère, née Huguette Clerc, est morte alors qu'elle accompagnait son fils en vacances dans les îles, à Saint-Barthélemy. Discrète mais très proche du chanteur, elle était âgée de 88 ans.

Pendant les années de guerre, elle avait été, à 23 ans, séduite par un beau comédien belge bourré de talent, Léon Smet, 35 ans, déjà marié deux fois, attiré par l'alcool et assurément un homme instable. Il faut dire que Léon Smet, lui-même, avait perdu son père à l'âge de trois semaines. Il avait été élevé par sa soeur, Hélène, qui avait vingt ans à sa naissance. Léon avait quitté Bruxelles pour suivre, à Paris, sa soeur et son beau-frère, Jacques Mar, le fils d'un pasteur protestant allemand qui avait été missionnaire en Éthiopie et avait épousé une Africaine.

Huguette Clerc était, elle-même, une très jolie femme qui avait commencé une carrière de mannequin compliquée en ces années. Plus compliquée encore lorsque, au milieu de 1942, elle constata qu'elle était enceinte. Elle fut reçue à bras ouverts dans l'appartement du 15 de la rue de la Tour des Dames, dans le quartier parisien de la Trinité, où vivaient Jacques Mar, Hélène Smet et leurs deux filles, Desta et Menen.

Léon, lui, le marginal de la famille, était plus souvent absent que présent. Au reste, il était absent le jour de la naissance du gamin, Jean-Philippe. À tel point que l'enfant commença par porter le nom de sa mère, le temps que l'on retrouve Léon Smet et qu'il déclare sa paternité. C'est ainsi que Jean-Philippe fut appelé Smet.

Le père disparut définitivement de la vie d'Huguette dans les semaines qui ont suivi. Si bien que la femme reprit un travail de mannequin qui l'éloignait de Paris et de son fils. Pendant les premières années, Jean-Philippe fut élevé par sa tante Hélène et par ses deux cousines. Après quelques années, Huguette refit sa vie, trouva l'amour et voulut récupérer son fils. D'une part, cela ne plaisait qu'à moitié à son nouveau mari. D'autre part, il apparaissait que le départ du petit provoquait un véritable drame pour la tante Hélène. Huguette accepta de laisser l'enfant aux soins de sa tante.

En 1948, les cousines étant devenues danseuses avaient un contrat à Londres où la tante Hélène les accompagna, en emmenant l'enfant. Dans le petit hôtel londonien, Desta rencontra puis épousa un danseur américain qui se produisait sous le nom de Lee Halliday. Avec un petit i. Lorsqu'il commença à chanter, le petit Jean-Philippe prit le nom de son cousin Lee. Faute de frappe sur le premier disque, le petit i devenait un y et Johnny devenait Hallyday. Quant à Huguette, son mari l'installa dans la région de Grenoble où elle eut deux autres fils.

Détail amusant, les deux demi-frères de Johnny Hallyday sont devenus des contrôleurs des contributions. Après son mariage avec Laetitia et son installation dans une maison de Marnes-la-Coquette, Johnny Hallyday voulut reprendre sa mère chez lui. Elle était devenue veuve, était déjà malade et se déplaçait dans un fauteuil roulant. Cette femme et ses deux autres fils ont mené la plus discrète des existences. Huguette n'a jamais accordé une interview de sa vie. Quelques fois seulement, on l'a vue en photo dans les magazines. La dernière fois, c'était à l'époque du spectacle de Johnny Hallyday au Stade de France en 98.

En 2006, la santé de sa mère déclinant, le chanteur fut contraint de la laisser aux soins d'une institution spécialisée. Mais, comme il l'a fait ces derniers jours, il l'emmenait avec lui en vacances. Ses dernières journées ont été de belles journées.



© La Dernière Heure 2007