People

C'est ce qu'a déclaré Caroline Thompson, psychanalyste et thérapeute familiale, interrogée par Le Parisien.

" Ce testament les dépossède de leur statut d'enfant. Le plus douloureux pour eux dans cette affaire est que Johnny favorise les deux autres. C'est comme si toute l'histoire que Laura Smet avait vécue avec son père n'avait jamais existé, comme si la vie du chanteur avec Laeticia et leurs deux filles, Joy et Jade, avait effacé le passé" , souligne l'experte pour qui ce n'est pas seulement une question d'argent. Pour preuve, selon elle, la lettre que Laura Smet a écrite à son père. " C'est une lettre d'enfant, même si elle est adulte. Quand on perd son père, on est toujours sa petite fille. En lui écrivant, elle s'adresse à l'homme qu'elle aime et qu'elle idéalise : son papa. Quand à l'autre Johnny, celui qui n'a pas su la protéger, c'est par ses avocats qu'elle lui fait part de sa détresse".

Pour rappel, Johnny Hallyday a confié "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à sa seule épouse Laeticia. Une décision qui déshérite donc complètement David et Laura. "Refuser cet héritage artistique à David et Laura alors qu'ils sont tous deux artistes, c'est une autre grande violence" , explique la psychanalyste. 

Et pour Laeticia, Jade et Joy?

La veuve de Johnny a exprimé son "écoeurement" en apprenant la procédure judiciaire lancée par Laura Smet et dans laquelle David Hallyday est "codemandeur" . La rupture semble évidente dans le clan Hallyday. D'un côté Laeticia, Jade et Joy et de l'autre Laura et David. "Ce ne sera pas évident non plus pour Jade et Joy qui se retrouvent favorisées. Elles sont encore très jeunes, mais comment vont-elles le vivre plus tard? Elles auraient peut-être eu besoin de leurs aînés pour grandir avec l'absence de leur père" , conclut Caroline Thompson. 

Un testament d'autant plus compliqué à avaler pour Laura Smet et son demi-frère David qu'ils n'ont pas été avertis de son contenu.