People

Les stars ont bien dû débuter un jour avant de briller. Leonardo DiCaprio, Charlize Theron, Hugh Laurie, George Clooney, Jennifer Lopez, racontent leurs premiers pas...


Charlize Theron

© REPORTERS

"C’est ma mère qui m’a poussée à quitter Benoni. À forcer mon destin. À l’aéroport le plus proche de chez moi, j’ai demandé à une hôtesse un aller simple pour Hollywood. La fille derrière son guichet a pouffé de rire en me rétorquant : Pffff….vous voulez dire Los Angeles ? Hollywood c’est un quartier de L.A. Vous ne croyez tout de même pas que les pilotes vont faire atterrir leur Boeing sur Sunset boulevard ! " Je n’étais qu’une paysanne mal dégrossie qui sortait à peine de sa cambrousse ! Dans le taxi qui quittait l’aéroport de Los Angeles, j’ai demandé au conducteur de m’emmener à Hollywood dans un motel pas trop cher mais bien tenu. Le taxi-driver m’a donc déposée dans un établissement qui s’appelle The Farmer’s Daughter (ndlr : la fille du fermier). Cela ne s’invente pas ! Un vrai signe du destin ! (rires). J’avais tout juste de quoi me payer une chambre dans un motel minable. Le soir, pour passer le temps et améliorer mon anglais - je le parlais avec un accent boer - je répétais les dialogues de La Croisière s’amuse ou de Dynastie devant ma télé en prenant soin de bien articuler chaque mot ! C’est fou que Joan Collins m’a fait progresser !"


Jennifer Lopez

© REPORTERS

"Lorsque j’ai débarqué à Hollywood, des producteurs m’ont clairement fait savoir que si Jennifer ne leur posait pas problème, en revanche Lopez les faisait tiquer. Je leur ai répondu : Plutôt crever. Comme, ils cherchaient une fille qui avait du peps, ils m’ont embauchée ! Mes débuts ont été facilités par mes origines. Chaque fois que des producteurs avaient besoin d’une Mexicaine, Cubaine ou Portoricaine, on convoquait toutes les Lopez, les Sanchez et les Rodriguez… "


Hugh Laurie

© REPORTERS

"La première fois que j’ai mis les pieds à Hollywood, je me suis retrouvé assis dans la cafétéria de la Fox à quelques mètres d’une octogénaire en minijupe et chaussures à talons compensés. Je me suis dit : Mon Dieu, dans cette ville les gens n’ont décidément aucun complexe. Je venais à peine de me faire cette réflexion qu’au même moment, un type d’une vingtaine d’années l’embrassait goulûment. Son… petit ami en l’occurrence !"


Leonardo DiCaprio

© REPORTERS

"Ma première audition ? J’avais neuf ans. Tout d’abord, il a fallu dénicher un agent qui voulait bien s’occuper de moi. Le premier que j’ai trouvé m’a suggéré d’aller chez le coiffeur et de changer de nom. Il trouvait le mien trop ethnique et souhaitait le remplacer par un sobriquet plus… pain blanc : Lenny Williams ! J’ai refusé, mais j’ai néanmoins trouvé du boulot notamment dans quelques pubs !"  


George Clooney

© REPORTERS

"A l'époque, je n'avais aucun agent. Alors pour faire croire que j'étais un pro, je téléphonais aux studios en me faisant passer pour l'agent de... George Clooney. Une fois un rendez-vous décroché, je partais de chez ma tante - la chanteuse Rosemary Clooney- en chevauchant une vieille mobylette pétaradante que je prenais grand soin de garer à l'extérieur du studio."