People Elle déclare envier la "beauté folle" de sa maman.

Depuis le début du Festival, on ne voit qu’elle sur le tapis rouge. En tant qu’égérie de L’Oréal ou partenaire de Benoît Poelvoorde et Virginie Efira dans Le Grand Bain, Leila Bekhti rayonne jour après jour sur les marches du Palais des Festivals. Même si c’est avec le plus grand détachement qu’elle s’amuse de ces instants de gloire glamour.

"Rester dans la réalité ne demande aucun effort, explique-t-elle. Mes amies, je les connais depuis l’âge de 8 ans. Pour elles, le mot star ne signifie rien. Quand l’entourage ne change pas, il n’y a pas de raison de changer. Monter les marches du Festival de Cannes avec ma belle robe ne m’empêche pas de téléphoner le lendemain à une copine pour lui demander si son CDD a été renouvelé. Cela ne fait pas de moi quelqu’un d’extraordinaire. Juste quelqu’un de normal. Le jour où je ne lui demanderai plus, alors il faudra que je me pose des questions sur ce que je suis devenue."