People Même si des petites rides se sont dessinées au coin de ses yeux bleus, à 57 ans, Hugh Grant reste un éternel séducteur.

Bon d’accord, il apparaît devant nous bien plus petit que dans ses films - un 1m72 sous la toise guère plus ! N’empêche, voir débarquer en chair et en os dans un palace de Los Angeles, le Charles de Quatre mariages et un enterrement, le William de Coup de foudre à Notting Hill, j’ai nommé, Hugh Grant, the only one, c’est un peu comme si le personnage de La Rose pourpre du Caire se décidait une nouvelle fois à traverser le miroir. Bref on serait bien en peine de distinguer l’acteur de la personne, tant ce chétif Britannique affiche au naturel le même look de dandy désuet et sa mine de cocker battu !

Depuis ses débuts, en 1982, le spécialiste incontesté des rôles romantiques et bafouillant, n’a rien perdu de son accent upper-class. À 57 ans, la coqueluche de ces dames est aujourd’hui à l’affiche de Paddington 2. Certes, quelques rides se sont creusées au coin des yeux. Mais l’énergie, elle, est restée intacte. Sa tasse de thé ? L’irrévérence saupoudrée de cynisme. Ses petits fours préférés ? L’autodérision sucrée salée. Le genre d’humour very décalé à consommer à froid.