People Les Miss nous ont une nouvelle fois fait bien rire avec leur culture générale.

Les clichés sur les Miss ont souvent la vie dure mais se sont confirmés avec le quiz de culture générale aux réponses parfois miss-tiques. À commencer par Bo Praet - la miss qui possède 5 chihuahuas et qui a terminé deuxième dauphine - en répondant que la capitale de la Région flamande était… Paul Magnette ! Avant de se reprendre et de dire… Namur.

Et dire qu’elles avaient révisé leur belgitude avec un coach du Parlement. Autre pépite ? Celle de Margaux Leclère, Miss Luxembourg, qui semblait avoir vécu sur une autre planète ces derniers mois en ignorant que nos Diables Rouges étaient premiers du classement Fifa. Leïla Noumair, elle, aura au moins eu l’intelligence de ne pas répondre à une question qu’elle ne connaissait pas par ces mots : "Je vais aller chercher la réponse sur Google et puis je reviens (sourire) !"

Même Miss Belgique en personne a buté sur sa question : Dans quelle ville Léopold Ier, premier roi des Belges, entrait-il pour la première fois sur notre territoire ? "Euh.. Ostende ?" Ben non, La Panne. Un comble pour celle qui a été élue dans cette même ville, au théâtre de Plopsaland.

Culture générale, généralement culte avec les Miss. Sans oublier le couac de Roberto Bellarosa. "On va s’arrêter là, il y a un problème" lance le jeune chanteur de 21 ans en pleine prestation. Victime d’une panne technique (oreillette), le premier vainqueur de The Voice Belgique - vu que la production ne l’a même pas entendu - s’est retrouvé seul face à son… play-back. Direct oblige, Roberto Bellarosa a donc dû faire profil bas et reprendre tant bien que mal le fil de sa chanson, à savoir le titre My Girl. Alors qu’il aurait pu le rebaptiser My Miss, c’était plutôt mon moment de solitude dans une émission (2 h 30) qui semblait finalement interminable.

Et "très flamande" déplore notre voisin de droite, même si on y a croisé Patrick Ridremont (le présentateur), Barbara Gandolfi (l’ex-compagne de Jean-Paul Belmondo) ou encore Laura Beyne (Miss Belgique 2012 et speakerine sur RTL-TVI).

Avec des artistes comme Taylor Jones (dépeint comme le "Justin Bieber du pauvre" sur Twitter), le boys band Boycode (décrit comme du "sous-One Direction") qui sont inconnus au bataillon de notre côté de la frontière linguistique, la Miss Belgique est une nouvelle fois néerlandophone (pour la troisième année consécutive). "Encore une Flamande !" s’insurgeaient presque quelques spectateurs qui déploraient le fait qu’il n’y avait même que 4 Wallonnes dans le top 12 final. En effet, cela fait 3 ans (Laurence Langen, Annelies Törös et maintenant Lenty Frans) qu’une francophone n’a plus porté la couronne. En 2013, il s’agissait de Noémie Happart (qui officie de temps en temps sur la RTBF et petite amie du célèbre Diable Rouge Yannick Ferrera-Carrasco) présente en coulisses lors de l’émission. "Je suis donc encore Miss Belgique francophone pour un an !", plaisantait-elle, toute sourire, à la sortie.