People

Par peur, la chanteuse à la voix hors du commun a caché sa maladie durant de longues années.


Un combat tenu secret pendant plus de 15 ans. C’est 2001 que Mariah Carey apprend qu’elle est bipolaire. Après des années de « déni » et d’« isolement », la chanteuse américaine de 48 ans se confie à People.

"Peur permanente"

Mariah Carey explique qu’elle a gardé le silence à cause de la « peur permanente » que quelqu’un vende la mèche. Mais aujourd’hui, la voix de tous les records n’en peut plus. Elle a besoin de parler. « C’était une charge trop lourde à porter, et je ne pouvais tout simplement pas continuer ainsi plus longtemps », dit celle qui peut compter sur son entourage pour guérir. « J’ai cherché et reçu un traitement, je me suis entourée de personnes positives, et je suis retournée faire ce que j’aime faire le plus : écrire des chansons et faire de la musique ».

Diva dépressive

Bipolaire de type 2, Mariah Carey souffrait régulièrement de dépressions et de « profonds troubles du sommeil ». Des phases qui ont miné son quotidien. « J’étais irritable, et j’avais constamment peur de décevoir les gens », confie-t-elle au magazine. En plus de son traitement, la musique lui sert de thérapie. Actuellement en studio, elle veut dompter sa maladie. « Je refuse de l’autoriser à définir qui je suis ou à me contrôler ». Parler publiquement de sa bipolarité est certainement un bon moyen d'y arriver.