People

L'actrice Emma Watson, star du nouveau Disney "La Belle et la Bête", veut engager des poursuites après la diffusion sur internet de dizaines de photos piratées sur lesquelles on la voit essayer des vêtements.

Ces images, qui remontent à plusieurs années, "ne sont pas dénudées. Des avocats ont été informés" a précisé son porte-parole, Luke Windsor. 

Selon plusieurs médias, ces images ont été diffusées sur le "dark web" - une partie cryptée de l'internet qui n'est accessible qu'à des utilisateurs spécialisés. Parmi les photos de l'actrice en train de changer de vêtements, une photo d'une jeune femme nue dans un bain qu'Emma Watson a affirmé n'être pas elle.

Cet incident fait suite à une polémique suscitée ces dernières semaines par une photo publiée par le magazine Vanity Fair où l'actrice de 26 ans dévoile partiellement ses seins. Certains ont estimé que ces images sexy trahissent les prises de positions féministes d'Emma Watson et son engagement d'ambassadrice de l'ONU pour la cause des femmes.

En 2014, après un discours sur l'égalité hommes-femmes, la star de la saga "Harry Potter" avait reçu la menace - non suivie d'effet - de voir des images d'elle nues diffusées sur internet. "Je savais que c'était une intox, que de telles images n'existaient pas", a-t-elle assuré l'année suivante. "Dès la minute où j'ai commencé à prendre position et à parler des droits des femmes, j'ai été menacée", avait-elle ajouté.

Les attaques numériques exposant des photos intimes de femmes sont une forme de harcèlement voire d'agression sexuelle en hausse.

Mercredi, l'actrice Mischa Barton a indiqué qu'elle engageait des poursuites après avoir fait l'objet d'une "vengeance pornographique" avec la diffusion et l'offre à la vente contre son gré de photos et vidéos d'elle à caractère sexuel.

Le mois dernier, un habitant de Chicago âgé de 29 ans a été condamné à 9 mois de prison pour avoir piraté les comptes numériques de célébrités, dont Jennifer Lawrence, sur le système de stockage en ligne Apple iCloud.

Des dizaines d'images dénudées de stars, y compris Rihanna, Kate Upton et Kirsten Dunst, avaient alors été postées en ligne en 2014.

Le site d'informations sur les célébrités TMZ affirme mercredi que la comédienne Amanda Seyfried va également poursuivre un site internet qui a publié des photos d'elles dénudées, y compris certaines prises pendant des relations sexuelles avec son ancien petit ami.