People

Certains avancent que c’est la sobriété qui aurait tué Amy Winehouse

Depuis le décès de la chanteuse samedi dernier, et face aux questions laissées par l’autopsie qui n’a pas été en mesure de définir les causes de la mort d’Amy Winehouse, les hypothèses sont nombreuses.

Si pour certains, cela ne fait aucun doute, la jeune femme de 27 ans a dû succomber des suites d’une overdose – bien qu’aucune trace de drogue n’ait été retrouvée chez elle – d’autres avancent des idées différentes.

Selon le journal Thisislondon , ce serait l’arrêt brutal de toute consommation de drogue et d’alcool qui aurait été fatal à Amy. “L’abstinence a donné un choc si grand à son corps qu’ils croient que ça pourrait être la cause de sa mort .”

Une théorie que partagent des proches de la star dans les colonnes du Sun . “Les docteurs ont dit à Amy de réduire graduellement la boisson, de façon progressive. Elle leur a dit qu’elle ne pouvait pas faire ça. C’était tout ou rien et elle a complètement arrêté de boire ”.

Interviewé par le journal, un médecin avance que cette thèse est tout à fait plausible. Un arrêt brutal d’une forte consommation de drogue et d’alcool peut entraîner un arrêt cardiaque.

Malgré ces nouveaux éléments, il faudra cependant attendre entre deux et quatre semaines pour connaître les conclusions de l’autopsie.



© La Dernière Heure 2011