People

Un chauffeur new-yorkais accuse Naomi Campbell de l'avoir agressé


NEW YORK L'ancien mannequin britannique Naomi Campbell aurait violemment frappé son chauffeur à la tête mardi alors qu'ils roulaient dans New York, avant de s'enfuir à pied, selon la police qui cherche à l'interroger.
Le chauffeur de l'ex-top-model a dit avoir été frappé si fort que sa tête aurait heurté le volant de la Cadillac Escalade qu'il était en train de conduire à Manhattan, et souffrir d'une contusion sous l'oeil droit.

"Quelqu'un disant être le chauffeur du mannequin Naomi Campbell a déclaré à un agent de la circulation (...) que cette dernière l'a agressé en le frappant à la nuque et que sa tête a heurté le volant", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police, Paul Browne.

Le chauffeur a alors arrêté le véhicule et s'est plaint à un agent de circulation sur place, qui a alerté la police, selon M. Browne, ajoutant que le chauffeur a été soigné pour "une blessure mineure sous l'oeil".
"Le chauffeur dit que Mademoiselle Campbell a fui les lieux à pied", a ajouté le porte-parole. "Nous devons lui parler. Nous ne l'avons pas fait pour l'instant. Nous ne l'avons pas localisée, nous devons le faire".

Un porte-parole de Naomi Campbell, l'un des rares mannequins noirs à avoir connu une carrière de star, a déclaré à la chaîne NBC qu'elle ne devait pas être jugée trop vite et que les faits étaient "plus complexes qu'il y paraissait".

Naomi Campbell a des antécédents en matière de coups de sang violents. En 2008, elle a plaidé coupable pour avoir agressé des agents de police à l'aéroport londonien de Heathrow. Elle a également plaidé coupable pour avoir jeté son téléphone portable à la tête d'une serveuse à New York.

© La Dernière Heure 2010