People

LONDRES L'ancien Beatle Paul McCartney, 63 ans, et sa femme Heather Mills, 38 ans, militante contre les mines antipersonnel, ont annoncé mercredi leur séparation après quatre ans d'un mariage jugé souvent houleux. "C'est avec tristesse que nous avons décidé de séparer nos chemins", a déclaré dans un communiqué commun le couple, qui a une petite fille de deux ans, Beatrice.

"Nous nous aimons encore beaucoup, mais nous avons trouvé de plus en plus difficile de maintenir une relation normale face à des intrusions constantes dans nos vies privées", a-t-il ajouté. Le compositeur des Beatles avait rencontré en 1999 Heather Mills, ancien mannequin amputée d'une jambe en 1993 après avoir été heurtée par une moto.

Il avait perdu un an plus tôt sa première femme, Linda Eastman, après une union de 29 ans jugée exemplaire dans le monde de show-business. Mais dès le début, les trois enfants adultes de Paul McCartney, en particulier sa fille Stella, styliste, s'étaient montrés réticents à son nouvel amour. McCartney s'était néanmoins marié en juin 2002, en Irlande, devant 300 invités.

Mais la presse britannique, qui n'était pas tendre avec Heather Mills, faisait état de disputes fréquentes, qui ont atteint ces dernières semaines le point de non retour. Depuis plusieurs mois, Heather vivait dans leur maison de Hove en convalescence après une opération de la jambe, tandis que "Macca" vivait dans sa ferme de Peasmarsh, à 80 km de là, partageant apparemment la garde de leur fille.

A en croire les quotidiens populaires britanniques, Heather Mills, qui n'est pas une fan des Beatles, était jalouse de la popularité de son mari et aurait voulu recevoir autant d'attention pour les causes qu'elle défend. Elle parraine une association caritative "Adopt a minefield" contre les mines antipersonnelles et milite également pour les droits des animaux.

Selon d'autres sources, "Macca" aurait souhaité qu'elle réduise ses engagements pour rester à ses côtés. Paul McCartney était allé jusqu'à publier en février dernier, un communiqué défendant sa femme, décrite à tort selon lui comme une "personne cupide, une méchante belle-mère, ou encore avide de publicité".

En cas de divorce, Heather Mills pourrait recevoir entre 50 millions et 200 millions de livres (72 à 290 M euros) de la fortune de l'ancien chanteur des Beatles, estimée à 800 millions de livre (1,15 milliard d'euros), le couple n'ayant pas signé de contrat de mariage, selon la presse britannique.