People

Jusqu’au 9 janvier prochain, jour de l’élection diffusée en direct sur AB3, découvrons nos 30 finalistes à Miss Belgique 2016. Aujourd’hui, Laure Alaime. SMS MB23 au 6665.

"J’adore aller chez le dentiste alors qu’a priori, personne n’aime ça à la base, raconte joyeusement cette jeune namuroise (Gedinne) de 20 ans et étudiante en 2e année haute école de prothésiste dentaire. Depuis la troisième secondaire, je sais que je veux faire ce métier." Pour preuve, celle qui veut remettre la couronne sur les épaules d’une Namuroise (la dernière en date étant Julie Taton en 2003) regarde -par réflexe- les dents des gens qu’elle croise. "Si je gagne l’élection, je ne ferai pas de la télé à la place car je crois vraiment avoir trouvé ma vocation !" Si Miss Belgique n’est pas un but dans sa vie, Laure a néanmoins "toujours aimé ce milieu, qu’on s’occupe de moi et défiler sur les podiums."

Hobbys ? "Fitness, gymnastique depuis mes 5 ans et danse classique. Mais faut que je refasse du sport, je me suis un peu laissée aller ces derniers temps…"

Qualité ? "Je suis ouverte et à l’écoute des gens, rarement de mauvaise humeur, sauf le matin (sourire) !

Défaut ? "Fort sensible, je prends vite les choses à cœur. Je suis beaucoup trop gentille aussi."

Une bonne Miss Belgique, selon elle ? "Souriante, sociable, intelligente et belle. Ca reste un concours de beauté avant tout. D’ailleurs , faut arrêter avec les clichés, il n’y a pas que dans les miss qu’il y a des filles clichées, dans mon milieu aussi (sourire) !"

© DR