People

Jusqu’au 9 janvier prochain, jour de l’élection diffusée en direct sur AB3, découvrons nos 30 finalistes à Miss Belgique 2016. Aujourd’hui, Leïla Noumair. SMS MB20 au 6665.

"J’ai toujours voulu essayer ce concours car on dit que les filles évoluent toujours après", explique celle qui a été élue Miss Flandres durant le voyage préparatif en Égypte. "Puis, on rencontre plein de gens."

Du haut de ses 22 ans, cette jolie brune originaire de Grammont (mais au père marocain) a d’abord voulu finir ses études - en communication et management - avant de se lancer dans l’aventure. "J’adore les langues et dans ces études, il y a beaucoup de débouchés. J’adorerais travailler dans les médias." Cette première dauphine de Miss Flandre Orientale a d’ailleurs fait son stage à la chaîne Jim TV, a tourné dans une pub pour le Jim’s Chicken Stache (le nouveau snack de Mora) et est amie avec le réalisateur belge Adil El Arbi, connu pour sa participation à l’émission Slimste mens ter wereld (L’homme le plus intelligent du monde).

Et lorsqu’on lui susurre que, malgré son tempérament réservé, elle figure parmi les favorites avec son charme à la Zeynep Sever (Miss Belgique 2009), la belle rétorque tout simplement: "On est toutes favorites, mon objectif est juste de m’amuser tout en m’investissant à fond."

Hobbys ? "Le sport et les voyages."

Qualité ? "Même si je suis quelqu’un d’assez discrète, je suis sociable et bilingue."

Défaut ? "Ma timidité. Et ma voix douce qui peut poser problème lorsque je dois me présenter en public."

Une bonne Miss Belgique, selon elle ? "Elle doit être belle autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, avoir du charisme et de l’intelligence."

© Dedave