People La 22e édition du Trophée de pétanque des personnalités et des décideurs s’est déroulée ce samedi à Spa.

"On a perdu notre Kiki", plaisante Sarah Grosjean dans le micro du speaker sur le parc des Sept heures. La célèbre pouffe du Grand Cactus ne retrouvant pas son camarade de la RTBF Kiki l’Innocent pour démarrer la partie de boules.

"On cherche le petit Kiki", rétorque alors le commentateur Jean-Pierre avec son accent du sud. "Ah ben, il est là, il était aux toilettes !"

Comme chaque année à la même époque, l’ambiance est au beau fixe - tout comme la météo - pour ce qui est devenu LE rendez-vous belge des pétanqueurs. "L’événement est un concept de réseautage qui permet à des entreprises de se rencontrer dans des conditions conviviales voire extraordinaires et de jouer avec une série de personnalités", explique Patrick Neuville, l’organisateur de ce trophée des personnalités et des décideurs. C’est même devenu le place to be pour les people. Il faut être au trophée."

Sur les 120 triplettes cette année, on retrouve donc des entreprises mais aussi Philippe Quintais (le bouliste le plus titré de l’histoire : 12 fois champion du monde !) et une trentaine de people. Tex, Richard Virenque, le duo Virginie Hocq et Zinedine Soualem (bientôt en Belgique avec leur pièce C’était quand la dernière fois ? qui cartonne en France), Benny B, ou encore les Charlots, Bruno Taloche, PE, Renaud Rutten, Marie-Christine Maillard et Patrick Ridremont.

Sans oublier nos stars du petit écran (Rtl-Tvi et RTBF confondus) comme Michael Miraglia - qui nous rappelle qu’il a été champion du Hainaut en 1989 - Olivier Leborgne, Bérénice, Carmela Giusto et on en passe.

Éric Boever de la RTBF formait même une équipe avec ses confrères de la chaîne privée Thomas de Bergeyck et Jacques van den Biggelaar. "C’est une grande fête avant l’été, tout le monde joue le jeu, poursuit Patrick Neuville, fondateur de la société Pétanque + (qui lance le concept de la boule à facettes avec un terrain montable et démontable en une heure mais aussi rétro éclairé pour la nuit !). On partage, fait la fête et il n’y a pas le moindre problème d’ego. Même si Stéphane Pauwels s’est déjà chamaillé avec des gens d’On n’est pas des pigeons (sourire) !"

L’événement a, par conséquent, dépasser les frontières de la cité thermale. "On a été contacté par la Marseillaise à pétanque, se réjouit Patrick Neuville. Premièrement, ils veulent travailler avec nous pour ramener des personnalités belges chez eux et on leur a proposé de faire une antenne ici. Une délocalisation a donc lieu ce dimanche ici à Spa. On l’a nommé La petite Marseillaise à pétanque. 256 équipes seront présentes dont Jean-Marie Bigard !"

L’humoriste Tex , qui était déjà venu il y a 15 ans et qui revient sur le devant de la scène belge depuis qu’il a présenté une émission sur Bel RTl, est lui aussi ravi d’être à nouveau de la partie. "Ce trophée, c’est le folklore de Spa !"

Et en parlant de folklore, l’organisateur nous rappelle une bonne vielle tradition spadoise. "Si une équipe perd 13-0, elle doit embrasser les fesses de La Fanny, sourit celui qui a même créé une bière (La Fanny) à son effigie. La légende dit que le maire d’un village de pétanque avait perdu par ce score. Et la serveuse dans une auberge du coin, qui n’appréciait pas le maire, lui a alors dit : baise-moi les fesses ! Et la tradition est restée. (sourire)"

Bref, ce trophée 2018 fut parmi les plus fesse-tif !