People En toute discrétion, l'acteur a donné un rein à sa soeur, Marie, atteinte d'une maladie génétique

PARIS Malgré sa profession publique, Richard Berry est un homme discret. Il agit au lieu de parler pour ne rien dire et ses gestes, faits en toute discrétion, n'ont que plus de valeur. Son dernier acte est familial. Richard Berry a essayé de combler la souffrance de sa soeur, Marie, qui souffre d'une maladie génétique provoquant une dégénérescence des organes: il lui a donné un rein.

L'opération a eu lieu mardi: l'acteur va bien

L'opération a eu lieu en toute discrétion à l'hôpital Necker de Paris, mardi, en fin de matinée. L'information, qui ne devait pas être divulguée, a été publiée dans le journal France Soir.

L'acteur français va bien. Son attaché de presse a déclaré que l'opération s'était bien déroulée, mais qu'il était encore trop tôt pour établir un diagnostic pour Marie, veillée par sa maman. Sa mère qui ne partage que trop bien sa douleur: il y a 33 ans, Marie Berry recevait l'un de ses reins.

Pour l'amour des autres

Richard Berry n'avait jamais caché son attachement à sa famille, sa tribu. En 2003, il confiait dans une interview: «Mon plus grand regret, c'est la souffrance de ma soeur». L'année suivante, dans les colonnes du journal L'Humanité, il expliquait: «Je ne peux pas me sentir bien dans ma peau si je ne fais rien pour les autres. Et ce besoin s'exprime avec mes proches, et puis, dès que je le peux, je mets ma notoriété au service d'une association».

Et effectivement, le héros de Pédale douce s'implique: Emmaüs, l'Association des paralysés de France, le Comité catholique contre la faim, les Restos du coeur, SOS Racisme... Autant d'associations auxquelles son nom est associé.

Mais la greffe de rein de sa soeur était un acte d'amour qui lui tenait particulièrement à coeur. Il évoquait, l'année passée, dans le magazine Marie-Claire, un premier essai avorté: l'état de santé de sa soeur était trop faible pour se risquer à une opération.

Aujourd'hui, enfin, il a pu lui prouver qu'il l'aimait. Simplement.

Une fois rétabli, c'est-à-dire d'ici peu, Richard Berry reprendra le chemin du travail: il jouera dans le prochain Francis Veber, La doublure, sur nos écrans au printemps 2006 et se concentrera ensuite sur son prochain film en tant que réalisateur, Le Texas n'existe pas, qui verra Marion Cotillard et José Garcia à l'affiche.

© La Dernière Heure 2005