People

La veuve de Johnny Hallyday, Laeticia, a exprimé lundi à l'AFP son "écoeurement de l'irruption médiatique autour de la succession de son époux", après la décision d'une des filles du chanteur, Laura Smet, de remettre en cause son testament.

Laura Smet et son demi-frère David Hallyday vont contester en justice le testament de leur père, qui confierait l'ensemble de ses biens et de ses droits d'artiste à Laeticia. Cette dernière se dit pour autant "sereine" et déterminée à "faire respecter le travail et la mémoire de son mari", selon un communiqué transmis à l'AFP.


Une contestation venant de Laura Smet et David Hallyday

Johnny Hallyday aurait confié "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à sa seule épouse Laeticia.

Deux des enfants du chanteur Johnny Hallyday, David Hallyday et Laura Smet, vont contester en justice le testament de leur père, qui confierait l'ensemble de ses biens et de ses droits d'artiste à son épouse Laeticia, a-t-on appris auprès de leurs avocats. Laura Smet a demandé à ses avocats "de mener toutes les actions de droit" pour contester ces dispositions prises en vertu du droit de Californie où l'artiste résidait une partie de l'année avec son épouse Laeticia et leurs deux filles adoptives Joy et Jade, toutes deux mineures.

David Hallyday, le frère de Laura Smet, sera "codemandeur" dans cette procédure, selon son propre avocat, Jean Veil, joint par l'AFP.

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday au terme duquel l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l'effet de la loi californienne", indique un communiqué de Mes Emmanuel Ravanas, Pierre-Olivier Sur et Hervé Témime, transmis lundi à l'AFP.

"Défendre ses interêts"

Selon les avocats, ces dispositions testamentaires "contreviennent manifestement aux exigences du droit français".

Ce testament prévoit aussi qu'en cas de décès de son épouse, l'ensemble des biens du chanteur "seraient exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy par parts égales", poursuit le communiqué.

"S'il en était ainsi, son père ne lui aurait rien laissé : ni bien matériel, ni prérogative sur son oeuvre artistique, ni souvenir - pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chanson Laura qui lui est dédiée", précise le communiqué.

Contestant ce testament, Laura Smet a confié à ses avocats "la mission de défendre ses intérêts et de mener toutes les actions de droit permettant la sauvegarde de l'oeuvre de son père".


Une lettre adressée à son père

"J'ai choisi de me battre", écrit Laura Smet dans une lettre adressée post mortem à son père Johnny Hallyday, dont elle a décidé de contester le testament en justice.

"J'ai appris, il y a quelques jours, que tu aurais rédigé un testament nous déshéritant totalement David (son demi-frère, ndlr) et moi", écrit l'actrice dans cette lettre transmise à l'AFP par l'intermédiaire de ses avocats. "J'aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c'est comme ça", ajoute-t-elle.

Laura Smet est née de l'union de Johnny Hallyday avec Nathalie Baye en 1983. Elle est la demi-soeur de David Hallyday, dont la mère est Sylvie Vartan, de 17 ans son aîné.

Sur Instagram, l'actrice de 34 ans a posté ce lundi une photo d'elle et son frère, sans légende.