People Il a été créé pour la reine Marie Christine puis offert à la mère de Juan Carlos.

Les bijoux ont toujours une belle histoire à raconter. Cette semaine, la reine Letizia d’Espagne a coiffé pour la première fois un diadème de l’écrin royal des Bourbon à l’occasion de la visite d’État du président chinois. Ce diadème a été créé pour la reine Marie Christine (1858-1929).

Née archiduchesse d’Autriche, Marie Christine épouse en 1879 le roi Alphonse XII d’Espagne. Ce dernier est un veuf inconsolable depuis un an de la très populaire reine Maria de las Mercedes décédée des suites d’une tuberculose. Marie Christine n’ignore pas qu’il s’agit d’un mariage d’Etat et non d’amour. Lorsque naît leur première fille, elle propose d’ailleurs au roi de la prénommer… Maria de las Mercedes en hommage à la défunte reine.

Le roi se perd dans le tourbillon de la nuit madrilène et décède en 1885. Marie Christine enceinte du futur roi Alphonse XIII, assume la régence du royaume et dirige le pays et la Cour avec rigueur et austérité. Ce diadème dit à la russe en raison de son dessin, en diamants et perles, est ensuite offert par le roi Alphonse XIII à sa belle-fille la comtesse de Barcelone, mère du roi Juan Carlos.

L’infante Pilar, sœur de Juan Carlos, le porte lors de son mariage en exil au Portugal puis sa fille Simoneta lors de sin mariage à Palma de Majorque.

Au décès de la comtesse de Barcelone en 2000, le roi Juan Carlos et ses sœurs les infantes Pilar et Margarita parviennent à un arrangement. On revoit le diadème au Palais royal de Madrid porté par la reine Sophie et à présent par la reine Letizia.