People Voici un livre qui a de quoi susciter un regain d’intérêt sur la duchesse de Cambridge.

Certes, les ouvrages traitant de la vie de la duchesse de Cambridge sont nombreux depuis l’annonce de ses fiançailles en 2010 mais celui-ci Kate Middleton. La vie de Catherine, duchesse de Cambridge , sous la plume de Bertrand Meyer-Stabley a de quoi susciter un regain d’intérêt sur le sujet.

Spécialiste des biographies royales et princières (Grace de Monaco, la duchesse de Windsor, la reine Elizabeth, la princesse Diana,…), le journaliste connaît parfaitement la vie de la famille royale britannique mais aussi le monde feutré de l’aristocratie britannique.

On y évoque bien entendu la vie de Kate depuis l’annonce de ses fiançailles jusqu’à son mariage et la naissance de ses enfants mais l’ouvrage se penche aussi et surtout avec minutie sur sa vie d’avant.

Sa petite enfance passée à Amman, en Jordanie, où ses parents travaillaient pour British Airways, la réussite professionnelle familiale qui permit leur aisance au moment de l’inscrire dans des écoles privées réputées, les mois passés à Florence pour apprendre des rudiments de la langue italienne et découvrir les musées et enfin, son arrivée à l’université de Saint Andrews en Ecosse où son destin croisera celui du prince William.

On y apprend que contrairement à ce qui a été tant de fois affirmé, Kate était inscrite à l’université bien avant que le prince William n’introduise sa candidature, comme en attestent les archives de la faculté.

Voilà une rumeur à laquelle on tord définitivement le coup.

Anecdotes, bonnes adresses de shopping de la duchesse, ses restaurants préférés dans le Norfolk ou sur l’île d’Anglesey où le couple vécut avant ses noces, pimentent cette biographie qui se lit avec un réel plaisir.

Kate Midldleton. La vie de Catherine, duchesse de Cambridge, Bertrand Meyer-Stabley, Editions La Boite à Pandore, 2016, 350 pp.

© DR