Relations
Voici quelques idées pour vous aider dans cette délicate situation...

Interrogés par le Huffington Post, des parents ont expliqué leur manière originale de dire à leurs enfants que le Père Noël n'existait pas.

En grandissant, les enfants commencent à comprendre qu'on les a bernés depuis qu'ils sont tout petits. Pourtant, nombreux sont les parents à avoir entretenu jusque-là la tradition de Noël. Comment leur expliquer l'inexplicable ? Florilège d'idées.

Le Père Noël existe d'une autre façon

Une lectrice a expliqué un jour à ses enfants que le bienfaiteur existait "mais pas de la façon dont on se l'imagine. Il vit dans les pensées, dans le coeur de tous ceux qui se montrent généreux envers les autres".

Symbole de don

D'autres parents ont préféré être honnête : "Je lui ai dit que le Père Noël n'existait pas, que c'était Papa et Maman qui achetaient les cadeaux et qui les mettaient au pied du sapin, mais qu'il existait en tant que symbole de Noël, le symbole du don. (...) Il a eu l'air soulagé de voir qu'il avait vu juste mais il m'a dit qu'on pouvait quand même écrire 'de la part du Père Noël' sur quelques cadeaux" !

Symbole d'espoir

Il arrive cependant que les enfants soient déçus et tristes d'apprendre la nouvelle. Ce fut le cas du fils de Meaghan : "ça ne veut pas dire que le Père Noël, c'est Papa et moi. On lui donne un coup de main pour diffuser son message d'espoir, de bonne volonté et d'amour".

Devenir Père Noël à son tour

Une jeune femme avait partagé en 2016 la manière dont elle avait expliqué la situation à ses enfants. Sa méthode était si simple et convaincante qu'elle a été partagée plus de 14.000 fois sur Facebook.

Même si la mère de famille avoue ne pas être à l'origine de l'idée mais s'en être inspirée, elle a illustré l'existence du Père Noël en expliquant que les cadeaux n'étaient pas offerts par lui, mais que chaque enfant était invité un jour à "devenir" à son tour un Père Noël.


La coutume ne s'appuie donc plus sur le "mensonge" mais sur une série de bonnes actions accomplies. Voici le discours relayé par de nombreux internautes conquis par l'explication :

"Tu as vraiment énormément grandi cette année. Physiquement, mais aussi dans ton cœur. [Donnez deux ou trois exemples de situations où l'enfant a fait preuve d'empathie, pris en compte les sentiments d'autrui, fait une bonne action, etc.]. D'ailleurs, ton cœur est si grand que je pense que tu es prêt-e à devenir un Père Noël.

Tu t'es probablement rendu compte que la plupart des Pères Noël que tu vois sont simplement des gens déguisés. Des copains t'ont peut-être dit que le Père Noël n'existe pas. Beaucoup d'enfants disent ça parce qu'ils ne sont pas encore prêts à ÊTRE un Père Noël. Toi, si.

Dis-moi ce qui te plaît chez le Père Noël. Qu'est-ce qu'il gagne à faire plaisir à tous les enfants? [Montrez-lui qu'il existe une satisfaction qui va au-delà du donnant-donnant]. Je crois que le moment est venu d'accepter TA première mission de Père Noël !

L'enfant choisit alors une connaissance, souvent un petit voisin. Sa mission est de découvrir, sans attirer l'attention, ce que l'autre désire, avant de le lui offrir, dans un joli papier cadeau, et sans être vu. Il ne devra jamais révéler qu'il est l'auteur du cadeau, car un Père Noël ne fait pas les choses pour qu'on lui dise merci mais par bonté de cœur."