Relations

Parlons concret mais parlons bien : faire l’amour, ça se fait à deux ! Cela signifie donc que la qualité du moment dépend des deux partenaires. La chronique en deux parties de la sexologue Marie Tapernoux.


Si cela peut paraître logique pour certains (ou pour beaucoup), pour d’autres le doute de combler l’autre sexuellement est persistant, voire angoissant. Loin de moi l’idée de stéréotyper les genres, mais reconnaissons-le : les hommes et les femmes fonctionnent bien différemment. Et la sphère sexuelle n’est pas épargnée à ce niveau, que du contraire !

Voici donc quelques clés pour mieux comprendre ce qui plaît aux hommes, en règle générale. Dans 15 jours, nous évoquerons ce qui plaît aux femmes.


 Montrez-lui votre désir

Rien à faire, ce qui excite les hommes, c’est de sentir que l’autre à pleinement envie… de lui !

C’est à la fois valorisant, flatteur, rassurant de sentir que l’on est désiré par son partenaire. L’homme ne se retrouve alors pas dans une position de devoir « quémander » un moment de rapprochement, ce qui arrive couramment après quelques années de relation.

Par ailleurs, un homme qui se sent désiré a moins tendance à douter de ses capacités et se met donc moins de pression en termes de performance ou d’attraction sexuelle. Rien de plus plaisant que de sentir qu’on est désiré par celui ou celle avec qui on partage son quotidien ! Et, soyons honnête, cela minimise les risques de vouloir être rassuré par d’autres personnes que son partenaire…


Osez, prenez des initiatives

On a vite tendance à considérer que les hommes ont besoin d’avoir le pouvoir en toutes circonstances, qu’ils préfèrent « gérer » ces moments intimes, qu’ils attendent que les femmes prennent des positions de soumission,… encore des caricatures qui ont la dent dure aujourd’hui.

Alors qu’en réalité, énormément d’hommes aiment voir leurs partenaires prendre les choses en main… et ce, sans jeu de mots bien sûr !

Voir sa partenaire oser, s’assumer pleinement et vouloir donner du plaisir est, sans aucun doute, source de plaisir et d’excitation pour la majorité des hommes. Et quand je dis « voir », je parle également du sens de la vue qui est bien affûté chez la majorité des hommes : ils aiment regarder, observer leur partenaire, profiter du paysage, …

Que ce soit donc en termes de positions, de préliminaires, de lieux, d’accessoires,… toutes les idées sont bonnes à prendre ou, tout du moins, à proposer.


N’oubliez pas les zones érogènes

Une grande majorité des femmes pensent que les hommes ne prennent du plaisir qu’au travers de leurs pénis. Or, les zones érogènes sont bien plus diversifiées que cela : le torse, le dos, les mamelons, le cou, les oreilles, l’intérieur des cuisses, les fesses, les testicules, le périnée, le gland, le frein, l’anus, … autant de zones sensibles qui vont éveiller le plaisir chez l’homme et qui sont bien souvent oubliées lors des rapports sexuels.

Alors surtout n’ayez pas peur : que ce soit en simple ou double stimulation, cela peut éveiller des sensations différentes, permettre d’ajouter un peu de jeu dans les préliminaires tout en faisant monter le désir et l’excitation de manière progressive.


Stimulez les fantasmes

Véritables leviers en matière d’excitation, les fantasmes sont naturels et nécessaires à une sexualité épanouissante.

C’est donc tout naturellement que les hommes (comme les femmes d’ailleurs) ont besoin d’agrémenter leurs stocks d’images ou d’idées fantasmatiques.

Mais quand c’est le partenaire qui vient y ajouter des détails, des idées, des envies, cela résonne très différemment ! N’hésitez donc pas, au travers de messages, mails, photos, images, scénarios, tenues,… à stimuler l’autre et ce, peu importe le moment de la journée. Cela érotise le quotidien, stimule l’excitation à distance et surtout, cela permet aux hommes de se sentir pleinement désirés par leurs partenaires.


Prenez du plaisir

Quoi que l’on fasse, si on y prend du plaisir, on en donnera inévitablement. Il n’est donc pas nécessaire de s’imposer des positions acrobatiques et douloureuses pour que l’autre profite pleinement!

Les hommes préféreront de loin sentir du plaisir chez leurs partenaires plutôt que du dégoût, et ce quelles que soient les pratiques. Prenons pour exemple la fellation : celle-ci n’est agréable que si elle est réalisée avec le plaisir d’en donner, et non quand elle ressemble à la mise en place d’actes mécaniques. Et inutile de feindre : votre langage corporel parlera pour vous (rythme cardiaque, respiration, bruits et gémissements, lubrification, mouvements du bassin, transpiration, …).

Alors n’hésitez pas à user de vos positions préférées, de vos petits trucs perso ou encore à tenter les choses qui vous attirent … votre plaisir suscitera celui de votre homme !


Communiquez avec lui

Quelles positions aime-t-il ? Les sensations sont-elles agréables quand vous faites telle ou telle chose ? Quels sont les fantasmes qu’il aimerait réaliser ? Y a-t-il des choses qu’il n’aime pas faire ou recevoir ?

Rien à faire, en parler vous permettra de gagner du temps, de l’énergie et d’éviter des maladresses quand vous pensez bien faire. C’est un peu comme se donner nos modes d’emploi respectifs : tellement plus simple une fois qu’on l’a.

On a vite dit que les hommes ont du mal à communiquer … mais soyez certaines qu’en ce qui concerne leurs plaisirs, ils pourraient bien vous surprendre!

Voici quelques éléments qui pourront rappeler, voire aider à mieux comprendre ce qui plaît à la gente masculine. Cette liste est évidemment non exhaustive, chacun gardant ses préférences et particularités. Et bien entendu, c’est toujours dans un respect mutuel que l’on pourra davantage profiter, sans craintes, d’un moment de plaisir partagé.


Quant à ce qui plaît à la gent féminine, je vous donne rendez-vous dans 15 jours pour la chronique sur le plaisir féminin … D’ici là, amusez-vous bien ! Conseil d’une sexologue…