Relations Petit tour d’horizon des habitudes coquines et autres dans la salle de bain.

Et chez vous, qu’est-ce qui se passe dans la salle de bain ? C’est la question qu’a posée le bureau d’études iVOX à la demande de Geberit, spécialiste des équipements sanitaires. Si l’on aime s’y réfugier pour décompresser et se relaxer, la salle de bain est de plus en plus considérée comme un espace de bien-être fait de matériaux et d’équipements durables. C’est pourquoi pas moins de 89 % des Belges choisissent une salle de bain qui va durer des années. Et ils ne supportent pas qu’elle soit en désordre, même si entre les femmes et les hommes, ce qui irrite le plus diffère. Si pour la gent féminine, il est insupportable de voir des traces de dentifrice dans le lavabo et des bouteilles (presque) vides de shampoing, les hommes sont quant à eux ennuyés par les bouchons de flacons et autres tubes qui traînent.

En revanche , ils se rejoignent, et c’est le cas de le dire, lorsqu’il s’agit de partager un bain ou une douche à deux puisque c’est une habitude pour 50 % des Belges. Il n’en va pas de même lorsqu’il s’agit d’utiliser les toilettes : plus de la moitié des sondés avouent ne pas pouvoir faire de grosse commission en présence du partenaire. Pas par pudeur, visiblement, puisque 53 % sortent de la salle de bain nus pour aller s’habiller dans une autre pièce.

La salle de bain semble aussi le lieu où l’on prend certaines habitudes que nous ne ferions pas en présence d’autres personnes. Comme regarder ce que nous avons laissé dans la cuvette des WC par exemple (88 %). Faire pipi sous la douche est aussi une habitude largement répandue (49,3 %), tout comme pousser la chansonnette (50 %).

Le Belge est aussi soucieux de sa consommation d’eau : 33 % ne tirent pas la chasse après chaque passage aux toilettes et dans 25 % des familles, on utilise le même bain pour plusieurs personnes.