Relations Le printemps sonne le retour du soleil, des paysages fleuris, des verres en terrasses mais aussi d’une sexualité épanouie.

Le printemps, qui pointera le bout de son nez le mardi 20 mars, est depuis la nuit des temps qualifié de saison des amours chez les animaux. Les températures augmentent, le soleil est d’avantage présent annonçant la fin de l’hibernation et, par conséquent, le réveil de la sexualité. 

Lumière, chaleur et libido

Mais il semblerait que cette saison ait également un effet sur les humains et plus particulièrement chez les femmes. "Les femmes sont plus sensibles à la luminosité et à la chaleur, ce qui booste, entre autres, leur libido. En étant plus exposées à ces deux facteurs, elles produisent plus de lulibérine au printemps. Cette hormone est sécrétée par l’hypothalamus et est responsable du désir sexuel chez la femme. Qui dit plus de lulibérine, dit plus de désir sexuel et donc plus de rapports sexuels ce qui finit par créer une mémoire désirante", explique Aurélie Chamoy, licenciée en sexologie. Cette mémoire désirante est activée lorsqu’une femme éprouve du plaisir, des émotions positives et de la satisfaction. Elle est alors plus ouverte à la sexualité et le désir sexuel est à nouveau très présent. 

Prendre du (bon) temps

Mais attention, ce n’est pas parce que la saison des amours est de retour que le désir sexuel et la libido vont tomber du ciel. "Il faut se donner les moyens d’avoir envie. La tension sexuelle n’est pas uniquement une tension physique et musculaire, c’est aussi une tension mentale et une ouverture à l’autre et à soi", précise notre licenciée en sexologie. Le meilleur moyen de booster sa libido est de prendre du temps pour soi et pour son couple. "L’arrivée du printemps et de ses soirées rallongées pousse les couples à casser leur routine. La femme échange son col roulé contre une petite tenue qui la met en valeur, la rend désirable. Les couples troquent les soirées télés sous le plaid contre des petites balades ou verres en terrasses en amoureux. Tous ces moments de qualité passés ensemble permettent un rapprochement érotique."

Et les hommes dans tout ça ?

"Les hommes sont principalement excités par tous les stimulis visuels." La petite jupe, l’épaule dénudée, les tenues légères peuvent donc être des signaux érotiques très forts chez l’homme. Au printemps, chacun dévoile un peu plus les parties de son corps. "C’est aussi une période où les femmes libèrent plus de phéromones qui sont en lien direct avec l’attirance sexuelle. Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si, chez les hommes, c’est lorsque l’été bat son plein que leur libido est au plus haut", conclut Aurélie Chamoy.

Le printemps est donc une saison propice à la sexualité si vous en avez réellement envie. N’attendez pas qu’elle vous tombe dans les bras mais faites en sorte de la provoquer. Sortir de votre confort habituel pourrait faire des étincelles.