Relations

Et oui, les retrouvailles parlons-en ! "Je m’étais imaginé que ce serait trop bien. Je me disais : je vais pouvoir la prendre dans mes bras. Mais finalement son vol avait un peu retard, on s’était mal compris sur certaines choses, on a mis plein de temps avant de se retrouver et au final elle était très énervée. J’avais fort idéalisé le moment", raconte Nathan. C’est normal !

Dans une relation à distance notre imaginaire prend souvent le dessus, gros bisous langoureux, câlins et galipettes sous la couette. Mais ça se passe rarement comme ça. "