Relations

Pour la plupart des femmes, la taille du pénis n’a pas d’importance … mais pour les hommes, cela peut être une réelle préoccupation, voire un véritable complexe. Qu’en est-il de cette croyance ? D’où vient-elle et surtout comment apaiser l’anxiété de ces hommes?


Le fameux complexe du vestiaire est bien plus répandu qu’on pourrait le penser : seul 1 homme sur 2 se sent à l’aise en ce qui concerne la taille de son pénis ! Et bien souvent, ces complexes se construisent dès l’adolescence, période où la comparaison aux pairs est omniprésente.


Quelques données chiffrées

  • La taille moyenne mondiale du pénis au repos est de 9 cm (avec une variation de 7.5cm et 11.5 cm).
  • La taille moyenne mondiale du pénis en érection est de 14.5 cm. Mais celle-ci varie selon les pays : on passe ainsi de 9.7 cm en Corée du Sud à 17.9 cm au Congo. La Belgique se situe quant à elle dans la moyenne supérieure avec 15.85 cm.
  • La taille moyenne des pénis d’acteurs porno en érection est de 20 cm (22 cm pour Rocco Siffredi).
  • La taille d’un micro-pénis est inférieure à 7 cm en érection et 4 cm au repos.
  • La taille minimale d’attirance d’un pénis en érection pour les femmes est de 7,6 cm. C’est davantage l’équilibre du corps dans son intégralité qui importe plutôt que le pénis en lui-même.

Ces données parlent relativement d’elles-mêmes : entre les 20 cm des pénis en érection représentés par les industries pornographiques et les minima des 7,6 cm attendues par les femmes, l’écart est plus qu’énorme et il démontre combien ces films ne mettent pas en évidence les besoins et envies des femmes mais bien la « surpuissance » masculine. La taille du phallus est alors proportionnellement associée à la performance, la virilité, ou encore aux prouesses sexuelles du propriétaire.


Mais quel est le rapport avec le plaisir sexuel ?

D’un point de vue physiologique, le vagin consiste en une cavité extensible de 8 à 12 cm de longueur en moyenne. Pour certaines femmes, sentir le pénis stimuler la zone du col utérin peut être très agréable mais pour d’autres, c’est avant tout le tiers extérieur du vagin qui constitue la zone la plus sensible au plaisir. Dans ces cas de figures, la taille du pénis peut être un atout comme une réelle gêne. Mais pour la grande majorité des cas, ce n’est réellement pas la taille du pénis qui favorise le plaisir : c’est davantage la manière dont les propriétaires vont pouvoir s’en servir.

Il est important de préciser qu’en ce qui concerne la pénétration, c’est la pression interne et l’intensité du mouvement provoquée par le pénis qui stimulera plus de sensations agréables chez la femme.

Et pour maximiser cette pression, ce sont les mouvements du bassin qui seront vos meilleurs alliés : ainsi, des mouvements raides auront tendance à agir de manière horizontale, alors qu’en jouant au balancier d’arrière en avant avec votre bassin, vous arriverez à provoquer plus de sensations de profondeur intra-vaginale et donc plus de plaisir pour votre partenaire (à l’image d’un danseur de salsa par exemple).


Petits conseils

La question de la taille du phallus est donc loin d’être au cœur du sujet en ce qui concerne le plaisir féminin. Mais dans certains cas, il faut pouvoir en tenir compte :

  • pensez plutôt à maximiser les préliminaires si le plaisir au travers de la pénétration n’est pas complet ;
  • évitez certaines positions trop « profondes » si votre partenaire ressent des douleurs à la pénétration ;
  • n’hésitez pas à utiliser du lubrifiant en cas de gênes ou craintes de douleurs ;
  • la musculature du périnée aidera également à augmenter les sensations si besoin ;
  • pour renforcer votre confiance en vous, n’hésitez pas à réduire la taille des poils pubiens : cela augmentera visuellement la taille de votre sexe.

Nombreuses sont les femmes qui redoutent un pénis trop grand, par peur d’envahissement ou de douleurs. Il est donc grand temps d’oublier ces standards déformés par l’industrie pornographique pour se focaliser sur le principal : le plaisir et l’intensité de ces moments de partage… Conseils d’une sexologue !