Relations

Voici 6 informations insolites mais scientifiquement prouvées sur les relations sentimentales et sexuelles.


80 millions de bactéries

Un baiser amoureux intime, de 10 secondes, conduit à un échange de 80 millions de bactéries. C’est à ces constatations que les chercheurs de l’université d’Amsterdam sont arrivés lors d’une étude menée en 2014. Ils ont également observé un microbiote similaire dans les bouches des partenaires qui s’embrassaient au moins neuf fois par jour.


Un os dans le pénis

Chez les humains, le pénis est dépourvu d’os pénien. Chez certains mammifères - comme le gorille, le ouistiti, la taupe ou le hérisson, entre autres - le baculum (c’est son nom scientifique) servirait à faciliter l’échange sexuel en permettant, notamment, au mâle de "tenir plus longtemps."


Jeune Cerveau

Les seniors sexuellement actifs ont de meilleures performances cognitives que les autres. En d’autres termes, avoir du plaisir sexuel (seul ou en couple) au-delà de 61 ans serait bon pour le cerveau. C’est en tout cas ce qu’affirment les chercheurs des universités d’Oxford et de Coventry, en Grande-Bretagne. Ils ont fait passer une série de tests cognitifs à 73 volontaires de plus de 61 ans. Chez les hommes et femmes sexuellement actifs, les chercheurs ont rapporté de meilleurs résultats que les seniors inactifs. Et ce, dans les cinq domaines étudiés : mémoire, attention, langage, loquacité et habileté visuo-spatiale.


Mot de la semaine

Le terme sapiosexualité désigne le fait d’être attiré par des personnes érudites, peu importe leur physique.


Tradition ancestrale

Dans la tribu des Sambia, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, les jeunes garçons doivent boire le sperme des aînés de la tribu pour grandir et devenir forts, entre autres rituels ancestraux et masculins. Ces jeunes garçons sont retirés de leurs mères et évoluent exclusivement avec des hommes entre 6 et 17 ans.


265 Fuc*

Dans le film Pulp Fiction, les acteurs prononcent 265 fois le mot Fuck . Dans Reservoir Dogs, un autre film de Quentin Tarantino, on entend ce mot 269 fois, rapporte le site américain SlashFilm.