Relations L'odeur d'un champignon pourrait permettre aux femmes d'atteindre l'orgasme. C'est en tout cas ce que pensent John Halliday et Noah Soule, deux scientifiques qui ont étudié cet organisme vivant très particulier. Mais leurs confrères doutent de leurs conclusions.

Mamalu o Washine a été présentée comme la formule magique permettant à toutes les femmes d'atteindre l'orgasme en un claquement de doigts. Il leur suffirait en effet de respirer l'odeur de ce champignon que l'on rencontre dans les îles du Pacifique Sud pour être aussitôt envahie par le plaisir. Mais il semblerait que ce soit trop beau pour être vrai. Les auteurs de l'étude se seraient quelque peu emballés.

Si ce champignon est effectivement connu de la population locale pour être un puissant aphrodisiaque, la communauté scientifique doute sérieusement qu'il puisse à terme remplacer les sex toys. Et pour cause : les deux médecins auteurs de l'étude se sont seulement basés sur 16 témoignages pour affirmer que ce champignon pouvait procurer des orgasmes à la demande. Un échantillon très peu représentatif. Sur ces 16 femmes, 10 ont senti leur rythme cardiaque s'accélérer tandis que 6 seulement ont avoué avoir eu un orgasme.

Des biais ont également pu apparaître durant cette expérience. Les détracteurs de l'étude en sont persuadés : les participantes ont été influencées par la réputation de ce champignon et par sa forme suggestive. De quoi exciter les volontaires et, par conséquent, leur faire atteindre l'orgasme plus facilement. Bref, il est sans doute prématuré de parler de révolution dans le domaine du plaisir féminin.