Cinéma À 73 ans, il se préoccupe du sort des défavorisés, pas de sa filmographie.

Tout comme "Jolie poupée " , un tube qui possède le don de s’incruster dans la mémoire pendant toute une journée, l’Histoire a l’étonnante tendance à tourner en boucle.

En 1973, à 29 ans, Bernard Menez effectuait ses premiers pas devant la caméra de Pascal Thomas dans Pleure pas la bouche pleine. Et aujourd’hui, au Festival du film de comédie de Liège, après des détours dans La Grande Bouffe, La Nuit américaine, Opération Lady Marlène, Dracula père et fils, France Boutique ou L’Avare version Louis de Funès, il revient avec À cause des filles… et des garçons ? !, signé par le même Pascal Thomas. (...)